Napoléon et la Pologne

Le grand Napoléon n’a pas encore fini de faire couler de l’encre… quoique avec le virtuel le cal sur l’articulation de la première phalange du majeur ait tendance à régresser, au profit de ceux au bout des doigts qui font cliqueter les claviers 😉 je voulais partager avec vous les fruits de quelques recherches très pointues sur le sujet 😆

Hormis les très sérieuses entrées Wikipédia sur le personnage lui-même et les légions polonaises de Jan Henryk Dąbrowski qui se mirent à son service nous apprenons aussi que :
  • La Bibliothèque nationale de France avait présenté de mi-mars à mi-juin 2006 un document faisant état de l’attachement des juristes, gens de lettres et représentants de diverses institutions sociales polonaises au Code Napoléon reparti dans les archives depuis 😉
  • et même actuellement l’engouement qu’il suscite ne faiblit pas, si j’en crois les titres des documents de ce site en polonais

Bonnes lectures à vous !

Adaptation cinématographique de Guerre et Paix de Léon Tolstoï, qui relate la campagne de Russie en 1812 :

en français :

avec lecteur polonais => Wojna i pokój (1956) Lektor PL

L’adaptation de 2007 par Robert Dornhelm, en quatre épisodes, coproduite par sept pays européens, est disponible sur Netflix.

La victoire en chantant nous ouvre la barrière ;
La liberté guide nos pas.
Et du nord au midi la trompette guerrière
A sonné l’heure des combats.
Tremblez, ennemis de la France,
Rois ivres de sang et d’orgueil !
Le peuple souverain s’avance ;
Tyrans, descendez au cercueil :
La république nous appelle,
Sachons vaincre ou sachons périr ;
Un Français doit vivre pour elle,
Pour elle un Français doit mourir.

Appelé le « frère de La Marseillaise » par les soldats de l’an II, le Chant du Départ (que Napoléon préférait à La Marseillaise) est devenu l’hymne national du Premier Empire. C’est une chanson de la Révolution. L’auteur des paroles en est Marie-Joseph Chénier (1764-1811), célèbre dramaturge et poète de l’époque. La musique elle, est d’Etienne-Nicolas Méhul (1763-1817), un des compositeurs les plus connus de son temps. Après la première représentation de leur œuvre dans le Jardin National le 14 juillet 1794 en commémoration de la prise de la Bastille, 18 000 copies ont été envoyées à l’armée.

Pour les fanas de musique de l’époque napoléonienne, la musique de la garde impériale de Dijon, a reconstitué les costumes et quelques instruments, retrouvé des partitions… ils se déplacent en costume d’apparat, et vendent quelques enregistrements

Nous allons prendre un raccourci de l’histoire… et après un parcours du combattant bien rempli, nous arrivons à la funeste retraite de Russie, dont les méchantes langues disent que c’est le fameux général Hiver russe qui aurait gagné la guerre… c’est faux, car aux dernières nouvelles, d’après des travaux très sérieux émanant du CNRS, il semblerait que les poux seuls, aient vaincu la Grande Armée 😦

Bonnes et saines lectures 😆

6 réflexions sur “Napoléon et la Pologne

  1. Rien d’étonnant, c’était un joueur invétéré et donc un tricheur… et Maria Łączyńska (Walewska)… qui était allé le voir sur l’île d’Elbe (son premier exil) avec leur fils, un modèle de constance en amour… les historiens disent qu’elle aurait aussi fait le voyage à Sainte-Hélène… et qu’il aurait refusé de la recevoir 😦

    C’est un vieux billet ressorti des oubliettes… issu des archives d’un précédent blog disparu…

    J’aime

    1. Le voyage à l’île d’Elbe est bien connu, il est mentionné dans l’entrée Wikipédia consacrée à Marie Walewska :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Walewska
      … ainsi que dans celle du fils qu’elle a eu de Napoléon : Alexandre Florian Joseph Colonna Walewski
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Florian_Joseph_Colonna_comte_Walewski

      Dans sa généalogie, il est mentionné qu’elle l’aurait épousé, mais c’est peut-être un doux euphémisme 😉
      http://www.sejm-wielki.pl/b/15.413.170

      Pour ce qui est du voyage à Ste-Hélène… compte-tenu de sa mort en 1817, il n’aurait pu avoir lieu qu’au tout début de la déportation de Napoléon… mais des sources plus sérieuses pensent qu’elle voulait partir avec lui, serait venu le voir avant son départ et qu’il n’aurait pas voulu qu’elle l’accompagne… une belle page sur elle est à lire ici =>
      http://souvenirnapoleonien.blogspot.com/2011/12/7-decembre-1786-naissance-de-maria.html

      J’aime

  2. Bravo Agathe, je n’ai jamais fait de recherches dans ce sens. J’aime bien le blog.
    Suis en train de voir avec le support pour mes vidéos et apparemment, ça ne marche pas. Tu vois bien celle que tu as postée dans mes commentaires ?

    J’aime

    1. Pour YouTube, le lecteur s’affiche tout seul, je n’ai pas de souci pour le lire, je vois l’image et pas un cadre sombre
      Pour DailyMotion, c’était le code que tu dois mettre normalement dans ton billet pour avoir le lecteur en clair… il n’est pas opérationnel en tant que tel dans un commentaire 😉

      @+

      J’aime

Les commentaires sont fermés.