La harpe birmane

… qui n’a de harpe que le nom, puisque en pratique c’est une guimbarde traditionnelle à 3 lames, utilisée par la minorité chinoise Yi du Yunnan, frontalière de la Birmanie, du Laos et du Vietnam

Son appellation pourrait provenir d’un amalgame entre l’instrument traditionnel que l’on peut avoir dans sa poche et le titre du premier film antimilitariste d’après la seconde guerre mondiale

… Biruma no Tategoto du japonais Kon Ichikawa sorti en 1956.

Au menu…

… des croquettes de patate chouchou 😉

En voici une recette qui me met l’eau à la bouche…

… sauf que, je n’ai pas encore de patate chouchou dans mon jardin, que je ne savais pas que le fruit christophine, ou encore chayotte, qui a émis une pousse…

… était celui d’une plante grimpante à tubercules… et qu’il y a fort peu de chance que je puisse en garder le plant en intérieur jusqu’à la fin des gelées…

Lieux de mémoire

… que je ne peux que fréquenter virtuellement, et encore avec modération, tellement c’est oppressant dans la réalité…

… je ne pourrai, malgré le programme Semons la vie, mettre cet endroit sur mon prochain programme de visites… pourtant déjà en 2006, il était presque sur ma route.

Et pour le suivant, inauguré en 1953…

… il était malheureusement sur la liste de nos visites en 1978… j’en suis sortie très rapidement pour attendre mes camarades dans la forêt (un arbre = une victime) tout récemment plantée. Elle a bien grandi depuis !

Nous n’avons pas retenu les leçons de l’histoire, et nous continuons nos exactions sur nos frères humains… pourtant nous avions entendu dire, en son temps : Plus jamais ça !

Mais l’être humain est trop faible pour résister à sa cupidité, entre autres défauts, et sa volonté de destruction trop forte pour s’approprier ce que d’autres possèdent et que lui n’a pas…