Le catch au féminin

… et en grande tenue, s’il vous plaît 😉  car toutes deux descendantes des tribus indiennes aymaras de Bolivie, elles arborent avec honneur la jupe bouffante traditionnelle andine.

Julia « La Peceña » affronte la tenante du titre Carmen Rosa « La Campeona »… ces dames, qui n’ont rien trouvé de mieux pour s’émanciper, ne se feront pas de cadeaux.

Il leur arrive d’ailleurs d’aller jusqu’au sang, quand ce n’est pas une fracture du crâne, et l’arbitre lui-même ferait bien de se tenir à carreau 🙂

… un peu de douceur dans un monde de brutes !