Manifestation unitaire

… le 17 avril à Cahors, 15 heures, place Charles de Gaulle, contre le gaz de schiste, le lendemain de la manifestation nationale…

Alors que jusqu’à présent 2 associations menaient des actions chacune dans son petit coin, Charles Farreny du Quercy Blanc, organisateur du rassemblement du 26 mars sur le pont Valentré de Cahors, et William Roig du collectif citoyen lotois Non au gaz de schiste, qui bougeait le même jour à Labastide-Murat, ont eu l’intelligence d’unir leurs efforts, car il y a urgence :

Il faut savoir que le 15 avril, l’étude de rentabilité des forages sera transmise au ministère et que fin mai l’exploration en fonction des résultats pourrait reprendre en France, sur des terrains dans la région parisienne. Pour les opposants lotois, il n’est donc que temps de mettre la pression et de faire remonter leur détermination par les élus locaux.

Reste plus qu’à trouver la troisième personne qui pourrait fédérer les prochaines actions… le nom de Bernard Collot, un ancien géologue pétrolier,qui déclare :

… une exploration de gaz de schiste comme celles qui couvrent une partie des États-Unis. C’est un à quatre puits tous les kilomètres et un seul puits peut représenter un carré de 120 m ou 220 m de côté. L’étude d’impact aux USA comporte 150 pages de risques listés.

… a été prononcé et serait une bonne alternative 😉

Lire => l’article de la Dépêche

Des faucons et des hommes

… ou la préservation et la réintroduction de l’espèce, entretien avec Czesław Sielicki, initiateur du Programu Restytucji Sokoła Wędrownego w Polsce.

(clic sur l’image)

Il existe un nid surveillé par une webcam, pas encore en activité à cette adresse à surveiller 😉

Mise à jour du 11 avril :

Faucon pèlerin : à Boise (Idaho) le troisième oeuf attendu pour le 11 avril au matin (heure américaine) n’est pas encore arrivé 😉 Madame est à son balcon, Monsieur veille sans être visible, la communication entre les individus est orale. Le nid n’est pas construit, juste creusé en repoussant avec les pattes les gravillons vers l’arrière, les oeufs semblent moins chouchoutés que chez les cigognes ?

La VPC…

… en français : Vente par Correspondance  😆

Oui, vous savez bien ces gros pavés avec tout plein d’images colorées accompagnées d’une étiquette (non, ce n’est pas le mannequin 😉 qui est à vendre, mais ce qu’il porte) qui vous arrivent 2 fois par an et vous envoient toujours de la publicité pour une super-affaire à un prix tout mini, alors que vous venez juste de poster votre commande du-dit article au prix maxi… avouez que ce n’est pas de chance, non ?

Dans une vie très antérieure, j’avais sacrifié à cette coutume liée à la vie campagnarde… et je recevais un gros pavé pour le tout-venant, et un plus petit pour de la cosmétologie, et en très peu de temps, les 2 m’avaient fortement énervée par leur comportement d’affairistes financiers… le premier pour ses super-affaires qui arrivaient toujours quand j’avais passé commande au prix fort et le second, qui m’offrait pour ma fête ou mon anniversaire, un flacon de parfum… que je connaissais bien pour l’utiliser tous les jours, dont le flacon offert ne comportait pas le liséré doré du modèle payant, quant au contenu, il n’avait pas du tout l’odeur de l’original… publicité mensongère, contrefaçon, escroquerie manifeste ? Le mystère est resté entier… j’ai cessé de consommer chez ces gens-là…

La meilleure façon de s’en débarrasser ? trois déménagements en un an, c’est radical, mais attention, si l’un de vos contacts vend votre adresse postale et qu’elle retombe dans le fichier de l’un de ces vépécistes, sévissez immédiatement… n’ouvrez pas l’enveloppe, barrez votre adresse, et inscrivez au gros feutre noir : Refusé, retour à l’expéditeur ! puis glissez l’enveloppe dans la boîte aux lettres de la première poste que vous croisez 🙂

C’est efficace assez vite… 😆  si vous ne baissez pas votre garde et le faites systématiquement !

Donc, mes années parisiennes ont été assez calmes, local aux poubelles à côté des boîtes aux lettres pour éliminer immédiatement ce qui ne m’intéressait pas, aucune publicité à mes nom et adresse… presque le rêve !

Le besoin d’espace et d’un jardin se faisant de plus en plus pressant, à la première opportunité je suis revenue à la campagne, où je suis depuis environ 2 ans et demi. Bien entendu mon adresse (provisoire du premier mois) a été vendue immédiatement… et j’ai sévi, à ma façon habituelle, pour que l’on m’oublie 😉

Mais les braves gens, qui ne comprennent pas que l’on puisse vivre sans téléviseur par choix, et sans catalogue pour la même raison… ont voulu me faire plaisir.

En décembre dernier, on m’a proposé un superbe manteau (dont j’avais moyennement besoin) en imitation peau retournée pour moins de 20€, à la condition expresse que je passe une commande de 30€, à choisir dans un catalogue de soldes… ce que j’ai fait, on a toujours plus ou moins besoin, ou envie de quelque chose pour la maison d’un peu plus original que les ressources locales 😉 La dame est toute contente de m’obliger, et par la même occasion d’augmenter son volume de commandes et donc ses futures promotions…

Las, ma commande presque inutile est bien arrivée, avant Noël, mais sans le manteau… annoncé pour… non, pas pour le printemps mi-janvier. Le chèque qui accompagnait la commande (j’avais réglé la dame en espèces) avait été encaissé et débité…

En janvier, la charmante retraitée titulaire de ce catalogue alléchant, reçoit un courrier, à la date annoncée de livraison, lui disant que l’article était définitivement indisponible pour cause de son incroyable succès… accompagné d’un bon d’achat du montant du manteau-bidon, qui leur a servi à appâter un maximum de clients potentiels, de façon à avoir tout autant de liquidités pour terminer dignement l’exercice courant.

N’est-ce pas une belle entourloupe qui mériterait d’être dénoncée aux autorités compétentes ???

Pour le coup, je l’ai prévenue de se méfier des agissements de cette maison, qui me paraissent plus que douteux, et lui ai demandé de ne plus me présenter de bonnes affaires, la VPC n’étant pas du tout, et de manière définitive, ma tasse de thé 😆

日本 Iode 131

La CRIIRAD considère que le niveau de contamination en iode 131 annoncé par l’IRSN est sous-évalué…

C’est le titre du dernier communiqué (26 mars 2011) émanant de la CRIIRAD, Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité, l’association qui avait été le plus honnête en 1986, lors de l’accident de Tchernobyl… et je serais assez encline, pour ce qui se passe actuellement au Japon, à leur accorder un minimum de crédit.

Un excellent dossier : Extraction de l’uranium en France : 50 ans de pollution cachée, où l’on peut voir des photos de ce qui nous pend au nez, si nous cédons aux sirènes du gaz de schiste…

N’hésitez pas à y revenir souvent !

Pitié pour les apprentis sorciers que nous sommes !

Modernisation de la Sécurité Alimentaire

… elle est en marche et me fait très peur :

… rappelez-vous, l’histoire du purin d’orties-maison devenu illégal, ce qui n’est que le début…

Les soucis de Kokopelli et de ses graines non-hybrides F1 (de légumes dont vous pourrez récolter et ressemer les graines) en sont le deuxième volet 😦 qui vise à nous rendre dépendants des chimiquiers devenus semenciers 😦

Le résumé de la vie de Pierre Rabhi est, à sa petite échelle, une préfiguration de ce que le monde – dans lequel nous vivons, et qui nous échappe totalement – est devenu, sauf que, les multinationales qui nous gouvernent manipulent en se remplissant les poches à nos dépens, ne feront pas le retour aux vraies valeurs de la vie et à la liberté que ces dernières peuvent nous donner, tel que lui l’a fait, mais poursuivront leur fuite en avant…

… qui nous mène tout droit à ce qui est décrit dans le film-culte prémonitoire d’anticipation Soleil Vert (en VO anglaise Soylent Green pour qui ne l’a pas vu) réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1973 (tiré du roman Soleil vert de Harry Harrison), un film que j’ai vu à cette époque, et qui est à l’origine, avec les événements personnels du 13 août 1967 précédemment évoqués, d’une prise de conscience selon laquelle cultiver son jardin (et le faire tendance bio) est bien un acte politique 😉

Vivent les échanges entre jardiniers tant que c’est encore possible 😉

Humour anglais (2)

😉 Retrouvé avec plaisir une dame anglaise, qui, comme les hirondelles nous annoncent le printemps, signale le retour chez nous, pour la belle saison, des résidents temporaires.

Je lui ai demandé si elle ne regrettait pas de rater le mariage du siècle (celui du prince William et de sa douce Kate)

Réponse de la dame : ce n’est pas grave, l’année prochaine !

😉 Et moi qui croyait encore au prestige de la famille royale !