L’amour du métier

 

Lire la suite de l’article.

Pour avoir sollicité ses services en son temps pour une petite création, je ne peux que confirmer les louanges qui lui sont faites… elles sont doublement méritées puisque cet été-là, il perdait un être cher et malgré son chagrin, il avait tenu les délais serrés que la date du concours que je préparais lui imposait 😉

Son blog professionnel vous permet de lire quelques témoignages et vous offre de visionner 2 vidéos… ne vous en privez pas 😆

Canicule

Nous ne sommes pas concernés, mais tellement en marge que je ne manque pas au plaisir de vous informer qu’il fait vraiment très chaud : les températures nocturnes ne permettent plus de rafraîchir un peu les maisons…

Lire la suite de l’article, restez aux abris et n’oubliez pas de boire (de l’eau) 😉

Dans ces cas-là, rien que le mot fjord suffit à me faire rêver à des cieux plus cléments !

I’m your man

Le site du crooner.
Strona o Przemysławie Gintrowskim

 

I’m your man
tłumaczenie Maciej Zembaty

Jeśli chcesz kochanka, dobrze wiesz
Proś o wszystko czego chcesz
A jeśli chcesz miłości innej to
Włożę maskę na Twą cześć
Jeśli chcesz partnera, weź mą rękę
A jeżeli wolisz dać mi w szczękę
Jestem tu,
I am your man

Jeśli chcesz boksera, będę nim
I na każdy wejdę ring
A jeśli chcesz doktora, zbadam Cię
Cal po calu, tak jak nikt
Jeśli chcesz kierowcy, proszę, wsiadaj
A jeżeli wolisz wziąć mnie sama
Możesz, bo
I am your man

Księżyc za jasny, kajdany za ciasne
Bestia nie chce pójść spać
Obiecałem Ci wiele, dotrzymałem niewiele
Choć się starałem aż tak
Nie odzyskasz kobiety, gdy ją błagasz, niestety
Choćbyś na kolana padł
Więc przyczołgam się może
Do twych stóp, jeśli chcesz
Sławiąc wyciem Twe piękno
Jak goniący się pies
Wdrapię Ci się do serca
W prześcieradłach wytarzam
I będę powtarzał, że
I am your man

Jeśli zechcesz w drodze zdrzemnąć się
Kierownicę przejmę ja
A jeżeli zechcesz sama popracować na ulicy
Zaraz zniknę w jednej z bram
Jeśli chcesz dać ojca swemu dziecku
Albo tylko przejść się na chwileczkę
Przejść przez piach, ach
I am your man

Jeśli chcesz kochanka…

L’argent

Il peut acheter une maison,
Mais pas un foyer.

Il peut acheter un lit,
Mais pas le sommeil.

Il peut acheter une horloge,
Mais pas le temps.

Il peut acheter un livre,
Mais pas la connaissance.

Il peut acheter une position,
Mais pas le respect.

Il peut payer le médecin,
Mais pas la santé.

Il peut acheter du sang,
Mais pas la vie.

Il peut acheter du sexe,
Mais pas de l’amour

Précepte dit chinois, reçu par mail, et devant porter chance à qui le diffuserait à tout son carnet d’adresses… au risque d’embouteiller les centraux et de faire exploser le Net 😦 j’ai déjà dit tout le bien que je pensais de ces chaînes qu’il ne faut surtout pas interrompre !

¡ Como Camarón !

D’authentiques musiciens et présentateurs d’une émission musicale qui se veut tendance, n’ont pas semblé connaître le nom de Camarón (de la Isla), la crevette en castillan, un grand nom (si ce n’est le roi) du flamenco, pour moi toujours associé à celui du guitariste Paco de Lucía, et disparu bien trop tôt, alors que le public de Barcelone connaissait par coeur et chantait à tue-tête les paroles de cette chanson… un grand moment de solitude 😉

Pour mémoire, il faut savoir que le flamenco a été inscrit en 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, et que, quand on voit un jeune danseur comme El Carpeta évoluer, on ne peut que lui souhaiter le meilleur !

Mise à jour du 20 août :

A la suite de cet article, j’ai fait une recherche sur l’artiste annoncé, et je vous propose une de ses vidéos, au son qui coule rondement de source, à comparer avec le même morceau interprété par Paco Peña qui me fait plus penser à un torrent de montagne : à vous de vous forger une opinion  😆

Une énigme enfin résolue

… que celle de cette tour que tout conducteur sur l’autoroute E30 n’a pas manqué de remarquer, à droite, au niveau du Ring de Berlin.

Il s’agit en fait du château d’eau de Niederlehme, au sud-est de Berlin sur la rive de la Dahme, construit en 1902 par un architecte italien sur le modèle de la tour de Galata à Istambul.

Il mesure 27 mètres de haut pour un diamètre de 8,5 mètres et un toit conique à plusieurs étages en forme l’extrémité supérieure. Un parapet dans sa partie haute laisserait à penser qu’il est accessible au public alors que ce n’est pas le cas. Propriété privée depuis 1999, pressentie pour devenir un musée maritime, le projet a été refusé en 2008 et la tour n’est visitable qu’un jour par an lors du festival des Châteaux d’eau créé en 2007.

Autour d’une restauration

… celle d’une poupée automate musicienne, acquise en son temps par la reine Marie-Antoinette : la joueuse de tympanon.

Le musée des Arts et métiers à Paris en est l’actuel dépositaire. Elle a été présentée récemment au public versaillais lors de l’exposition Sciences et curiosités à la cour de Versailles.

La belle ayant considérablement vieilli, je connaissais déjà l’histoire de la restauration à l’identique de ses vêtements, et je viens de découvrir le concept de restauration virtuelle, qui nous permet de garder l’automate en l’état, avec les défauts dus à son grand âge, tout en entendant une mélodie qui sonne juste à l’oreille 😆 du grand art à visionner ici => androïde musical, un petit documentaire vous présente d’autres automates avant d’aborder les derniers travaux effectués.

Pour les amateurs lotois, une belle collection de ces objets animés est visible à Souillac, dans l’enceinte de l’abbaye, pour la plupart issue de la maison Roullet-Decamps (et dont l’autre partie du patrimoine est visible à Falaise dans le Calvados).