Utilitaire

Il était presque en permanence sur la table de la maison et nous n’en connaissions pas l’histoire. Un de mes frères en a hérité. Son thème : Le Renard et les Raisins de Jean de La Fontaine 😆

Certain Renard Gascon, d’autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d’une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d’une peau vermeille.
Le galand en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n’y pouvait atteindre :
« Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats.  »
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

Un similaire vient d’arriver chez moi, moyennant finances, en provenance des Hautes Pyrénées… on voit bien qu’il n’a pas été entretenu de la même façon que chez nous et j’ignore si j’arriverai à lui rendre son apparence d’origine  😉

Qui vivra verra !

Pour le plaisir

Vous aviez eu droit au compte-rendu d’une virée dans le nord du département, où je vous faisais part de la prochaine tombée de l’échafaudage permettant la rénovation de la tour classée d’un village qui m’avait accueillie quelques années dans ma jeunesse… après quelques semaines de retard, la Ségaline en a parlé hier sur son blog… et la Dépêche (voir l’article), le journal local, nous tient au courant aujourd’hui même : c’est un joli cadeau de fin d’année pour les habitants !

Admirez le travail ! 😆

Celle de mon village actuel elle n’a pas changé, et si l’on parlait de travaux éventuels, ce n’est plus d’actualité 😉

Łastiwoczka

Ce groupe de danse traditionnelle de Przemków en Pologne, de culture Łemko, se produisait lors du congrès des minorités ruthènes qui se tenait en juin dernier à Piliszentkereszt en Hongrie…

Quelques ratages lors des exhibitions individuelles masculines, le trac bien évidemment, mais un bon moment tout de même.

Pratiquement totalement ignorées en 2006, lorsque j’ai découvert l’existence de ces minorités, les déportations et autres vicissitudes dont elles ont été victimes (que l’on n’aborde jamais dans les livres d’histoire officiels), il semblerait que la chape de plomb qui pesait sur elles soit en train de craquer… je comprends que cela ne vous parle pas du tout, ma quête personnelle n’étant pas la vôtre, aussi, mes autres trouvailles sur le sujet (s’il y avait par le plus grand des hasards quelques curieux en la matière) seront consignées dans la section minorités de la page musique certes toujours en travaux, ce qui ne veut pas dire qu’elle soit vide de contenu  😉

Sapin de Noël

… avec un Noël tombant un dimanche, les familles qui n’ont pas de congés en cette période ont peu de chances de pouvoir se réunir… elles ont pu, tout comme moi, être démotivées pour une décoration trop visible, surtout en cette période de crise pour les plus démunis (les nantis eux ne connaissant pas la crise).

Alors, voici un prétexte comme un autre ou bien une excellente raison, pour expliquer à vos proches pourquoi vous n’avez pas fait le sapin cette année 😉

Phénomène de société…

… ou arnaque ? En lisant le journal ce matin, j’ai été fort aise de lire cet article :

Drôle d’article pour un jour de Noël, qui m’interpelle un peu… Est-ce pour nous trouver une bonne raison, autre que la crise, au mal-être qui frappe nos sociétés plus que matérialistes ? Oui, et c’est plus que lumineux, mais bien sûr, et si c’était la faute à l’autre ?

Alors, j’ai été faire la curieuse… entre le nourrissage des oiseaux, l’observation du rouge-gorge au bain (il a gelé cette nuit alors j’ai mis de l’eau chaude pour faire fondre la glace dans sa piscine presque privée qu’il partage avec les merle, merlette et bergeronnette, je n’y ai pas encore vu les mésanges ou les moineaux, sûrement une question d’horaires) ou à table, lui qui mange habituellement au sol sait où trouver de quoi se sustenter en l’absence d’une mangeoire adaptée à ses besoins (et à ceux des pigeons que je ne veux surtout pas attirer), la surveillance du presque-séchage de la lessive (et oui, je dois avoir mon bleu de travail prêt pour demain) et les visites de courtoisie… sur le site qui a mis ce test dit très fréquenté en ligne.

J’ai parcouru rapidement les 7 tableaux de questions sans même chercher à y répondre, et j’ai ensuite cliqué sur Résultat et là se produit le miracle : niveau 5 de perversité, sur une échelle de 1 à 9 si c’est un homme ou niveau 4 seulement s’il s’agit d’une femme, et ce, pour la même absence de réponse, aux mêmes questions, le choix homme ou femme se faisant une fois cliqué sur résultat 😉

La perversité devient problématique si, et seulement si, elle est un trait dominant, structurant, voire exclusif d’une personnalité. Voilà pourquoi, étant entendu que le test Sos Pervers® ne mesure que la perversité d’une personne, sur 9 rangs de perversité, 3 rangs correspondent à une perversité « normale », et un rang (le rang 4, 40% de perversité), à une perversité désagréable, mais qui peut faire partie du jeu social, en particulier dans les entreprises où les conditions de travail actuelles sont telles que beaucoup de gens sont contraints d’adopter des comportements toxiques, qui ne correspondent pas à ce qu’ils sont, profondément.

… je ferai bien de me méfier :

… et de passer par la boutique 😉 pour me commander une Roue de secours :

  • Type 1 – un (e) Saint (e)
  • Type 2 – un(e) Maitre de vie
  • Type 3 – un être humain
  • Type 4 – Docteur Jekyll & Mister Hide
  • Type 5 – un(e) zombie
  • Type 6 – un(e) loup-garou
  • Type 7 – un(e) avorton
  • Type 8 – une bombe humaine
  • Type 9 – un(e) vampire

… ou carrément le Guide de Self-Défense

Alors, à bon entendeur… revenez aux choses simples pleines de bon sens et sources d’enseignements et gardez, à moins d’un réel problème, vos quelques euros plutôt pour acheter des graines aux oiseaux du ciel, les regarder vivre ne vous donnera pas de cauchemars !  😆