L’éternité et un jour

Une hémorragie cérébrale a emporté le 24 janvier dernier, dans un hôpital du Pirée, le réalisateur Théo Angelopoulos âgé de 76 ans, qui a été renversé par une moto alors qu’il tournait son dernier film L’autre mer.

Arte+7 vient de lui rendre un hommage discret en diffusant le film qui lui a valu la palme d’or au festival de Cannes en 1998, dernier volet d’une trilogie comprenant Le Pas suspendu de la cigogne (1991) suivi par Le Regard d’Ulysse (1995), deux films que je n’ai pas vus, n’habitant plus, comme dans une vie antérieure, juste à côté d’une salle de cinéma d’art et d’essais…