Huit-pattes

C’est la première fois que je la trouve dans mon jardin, l’araignée-crabe ou misumène 😆 mais cela ne veut pas dire qu’elle soit unique, car il doit bien y en avoir d’autres que je n’ai pas vues 😉

… de profil parce qu’elle ne veut pas être sur la photo…

… sur la mélisse, courage fuyons…

… et le fil de soie, pas folle la bête !

Celle-ci (la tégénaire ?) voulait savoir si elle avait grandi 😆 et me regardait travailler…

… le lendemain je l’ai retrouvée piégée dans l’évier, elle avait eu une petite soif 😉 et lui ai rendu sa liberté

5 réflexions sur “Huit-pattes

  1. dominique

    ah les jolies photos ! toi au moins tu ne les envoies pas de vie à trépas !!!!
    .
    As tu lu le bouquin correspondant à l’expo du Muséum d’histoire Naturelle ?
    «  »Arachna les voyages d’une femme araignée » . avec des dessins somptueux de Marcello Fremens . il faudrait acheter le livre rien que pour les dessins ……

    Chronique des aventures d’une spécialiste des araignées du Muséum national d’Histoire naturelle (Christine Rollard) et d’un journaliste passionné d’écologie (Vincent Tardieu), ce beau livre, véritable carnet naturaliste, est riche en émerveillements.
    Ogres ou vampires ? Elles piègent, traquent, volent, plaquent, paralysent, mordent, empoisonnent… Des stratégies de chasse à l’art de la soierie et du tissage, les araignées ont des talents cachés. L’aranéologue Christine Rollard, enseignante-chercheuse au Muséum national d’Histoire naturelle, a décidé de partager ses connaissances avec les naturalistes amateurs. « Une grande mission, une rencontre, des échanges passionnés… L’élaboration d’un grand projet ne tient parfois qu’à quelques fils. Les émotions partagées avec Vincent Tardieu sur l’île de Santo m’ont donné l’envie de vous entraîner, avec lui, dans une nouvelle aventure : vous faire découvrir, là, juste sous vos pieds, un monde méconnu et incroyablement riche. Celui des araignées de l’Hexagone. […] Mon objectif n’est pas que tout le monde les aime, seulement qu’on arrête de les tuer ! » Araignée-crabe, Mygale, Araignée-loup…, pas moins de 1639 espèces peuplent le territoire français.
    Redoutées par le grand public, délaissées par la science, ces beautés à huit pattes restent le parent pauvre des études naturalistes, même si le Muséum national d’Histoire naturelle possède plus de 25 000 spécimens dans ses bocaux sur les quelque 41719 espèces décrites dans le monde. Arachna. Les voyages d’une femme araignée s’impose comme un livre tout aussi passionnant que somptueusement élaboré, où alternent photographies, dessins et éléments graphiques soigneusement sélectionnés et que complètent un index des noms latins et un index des noms vernaculaires et des noms de famille.

    J'aime

  2. Ping : La soie… « Accordéon et dentelles au jardin

Les commentaires sont fermés.