La forêt de plus près…

Tout ce que l’on ne voit pas forcément sur la webcam de Żubry online  😉

Les animaux habituels des forêts:

… et les programmes pour leur venir en aide pendant la mauvaise saison :

Voici quelques images de ce que j’avais observé le 17 février dernier :

Parmi mes observations à la mangeoire, celle de ce petit rapace m’avait étonnée…

zubr631

Le voici à l’oeuvre 😆

Quelques autres sujets abordés par Piotr Baron, journaliste et homme de radio, voici depuis début 2013…

La gestion de la ressource bois :

 

narcisse

La cinquième saison

Ci-dessus, la vue du jour, le pont suspendu est devenu flottant… alors que le paysage (voir ci-dessous, à gauche) était encore celui-ci le 10 avril dernier 😆

kk41

Nous considérons habituellement avoir 4 saisons qui se succèdent tout au long de l’année. Après l’hiver où la nature dort, avec ou sans son manteau de neige, nous passons au printemps qui est l’époque des semis, puis à l’été la saison de la plénitude de dame Nature, suivi de l’automne celle des dernières récoltes…

D’autres n’en connaissent que seulement deux : une saison sèche suivie d’une saison des pluies ou pire encore simplement un court été et un long hiver 😦

Pourtant certains privilégiés bénéficient d’une cinquième saison qui semblerait idyllique vue de loin mais que je ne serais pas vraiment sûre d’aimer… ce sont tous ceux qui habitent les grandes plaines dotées d’un réseau hydrique important, soumises à des précipitations conséquentes et à des hivers rigoureux…

kk132

Ils ne passent traditionnellement au printemps qu’après avoir subi la saison des inondations qu’ils essaient de détourner à leur profit en organisant, pour quelques touristes en manque d’aventures extrêmes, des visites des forêts inondées ou des courses en canot sur des routes sous les eaux, histoire d’oublier qu’il faudra peut-être reconstruire le pont s’il est emporté par le courant et qu’en attendant les bottes sont nécessaires pour simplement entrer dans leur cuisine…

Pour les curieux, une webcam surveille le niveau de montée des eaux, et c’est ici => © http://www.veebikaamera.ee/fl/live/karuskose.jpg

Tous à vos gilets de sauvetage, voici en quelques images un résumé de la crue de cette année 😆

… en attendant la décrue et la prochaine vérification de l’état du pont suspendu tout en cordes et planches de bois…

pompon

Concours de chant

😆 il n’y a pas qu’en France !

Différences notables… le bouton des juges aussi dissipés que chez nous n’est pas rouge 😉 et ils sont renouvelés d’une année sur l’autre…

… la parité (2 fauteuils pour les femmes et 2 pour les hommes) serait presque respectée s’il n’y avait un fauteuil pour 2 hommes 😆

Les juges 2013 sont Justyna Steczkowska, Patrycja Markowska, Tomson i Baron (groupe Afromental), Marek Piekarczyk (chanteur du groupe TSA Tajne Stowarzyszenie Abstynentów) et c’est toujours TVP qui diffuse l’émission. Les vidéos sont sur cette chaîne 😉

Bitwa, en polonais…

… ou en anglais

Juste pour le plaisir  😆

… que le meilleur (ou la meilleure) gagne  😆

Une hirondelle…

… fait, dit-on chez nous, le printemps 😆

Le signe qui me parle d’avantage c’est plutôt l’arrivée des cigognes blanches sur leur zone de nidification habituelle en Pologne… et c’est chose faite depuis ce matin 😆

cb50

L’une d’elles avait déjà fait sa première visite début avril (voir la photo)… mais le nid était encore sous la neige et elle n’était revenue qu’il y a quelques jours : le 8 avril très exactement.

Depuis la solitaire a vu sa patience récompensée par l’arrivée de sa moitié dans la matinée… 😆

Pour la suite des aventures du couple, voir l’onglet Birds et sa sous-page Cigognes blanches 2013.

Livraisons

rndépêche

… lire la suite de l’article dans => le journal local 😆

Le premier tome présente 212 espèces sur les 600 (environ ? ) que compte son herbier que j’aimeraisrnt1 bien voir un jour 😆

Il commence avec l’achillée millefeuille et ne se termine pas à la vipérine commune puisqu’il y a, en fin de volume, une présentation de quelques unes des orchidées sauvages de la région et de quelques poèmes inspirés par de modestes belles des champs que, trop souvent, nous ne prenons plus le temps d’admirer 😦

Une ode à ces enchanteresses printanières orne la quatrième de couverture…

rnt1-2

Ce magnifique pavé, malheureusement trop lourd pour faire partie du sac à dos du randonneur, a vu le jour en janvier 2011 avec l’aide de l’association Lot Nature pour l’identification des plantes…

rnt2

… il a été suivi en avril 2012, d’un tome 2 tout aussi beau (et lourd) que le premier 😉 qui nous présente quelques 205 espèces nouvelles qui vont, pour ce volume, de l’ache nodiflore au xéranthème cylindracé… avec, toujours à la fin du livre, la suite de la présentation des orchidées sauvages, une liste des espèces locales protégées et d’autres poèmes de l’auteur 😆

rnt2-2

Aux dernières nouvelles, un troisième tome serait en préparation… réservé à la grande famille des graminées… dont j’attends patiemment la sortie pour identifier les mauvaises herbes de mon jardin 😆

Bien que Monsieur René Noygues,  l’auteur, un attachant personnage d’une immense culture, me remette directement les ouvrages à leur parution… je n’ai personnellement jamais osé lui demander une dédicace… qu’il accorde pourtant bien volontiers, alors avis aux amateurs 😆