Bobowa 2013

Quelques images des participant(e)s au 14ème festival de dentelle aux fuseaux de Bobowa (Pologne) qui s’est tenu le 6 octobre dernier.

Comme dans toute manifestation dentellière, les fournisseurs indispensables étaient présents…

… ainsi que quelques activités annexes comme le défilé de mode, les initiations ou les démonstations 😆

Le reportage du festival précédent dont j’ai parlé est => ici 😉 et celui de 2012 que j’ai zappé est => par-là !

La disparition d’un brave

tadmaz

Lire la suite => de l’article.

… tous lui rendent un hommage unanime, que ce soient Bronisław Komorowski, l’actuel président de la République Polonaise et Radosław Sikorski, son ministre des Affaires étrangères, Martin Schulz, le président du Parlement européen, Lech Wałęsa, le chef historique de Solidarność et ex-président ou même le général Wojciech Jaruzelski qui l’avait fait emprisonner le 13 décembre 1981 avant de travailler avec lui huit ans plus tard… l’honnêteté, la lucidité et la pondération de Tadeusz Mazowiecki manqueront à la Pologne et à ses trois fils Wojciech, Michał et Adam.

La presse polonaise et les vidéos des déclarations de quelques hommes politiques.

Pour ceux qui sont sur place au Café Niespodzianka, ce soir à 18 heures, soirée souvenir :

tadmazo

les détails sont => ici.

cyclamen

Folklore

Cette ravissante scie me trotte un peu dans la tête…

Szła dzieweczka do laseczka
Do zielonego – ha, ha, ha
Do zielonego – ha, ha, ha
Do zielonego.
Napotkała myśliweczka
Bardzo szwarnego – ha, ha, ha
Bardzo szwarnego – ha, ha, ha
Bardzo szwarnego.

Gdzie jest ta ulica, gdzie jest ten dom
Gdzie jest ta dziewczyna
Co kocham ją.
Znalazłem ulicę, znalazłem dom
Znalazłem dziewczynę
Co kocham ją. Lala, la, la, la, la, la

Myśliweczku, kochaneczku
Bardzom ci rada – ha, ha, ha
Bardzom ci rada – ha, ha, ha
Bardzom ci rada.
Dałabym ci chleba z masłem
Alem go zjadła – ha, ha, ha
Alem go zjadła – ha, ha, ha
Alem go zjadła.

Gdzie jest ta ulica, gdzie jest ten dom…

La chanson comporte d’autres couplets et quelques variantes quand la soirée dérape un peu 😉

Jak żeś zjadła, to żeś zjadła
To mi się nie chwal – ha, ha, ha
To mi się nie chwal – ha, ha, ha
To mi się nie chwal.
Jakbym znalazł kawał kija, (Bo jak bym Cię w lesie spotkał)
To bym cię wyprał – ha, ha, ha
To bym cię wyprał – ha, ha, ha
To bym cię wyprał.

Gdzie jest ta ulica, gdzie jest ten dom…

Myśliweczek bardzo szwarny,
Czarne oczka ma – ha, ha, ha
Czarne oczka ma – ha, ha, ha
Czarne oczka ma.
A ta jego kochaneczka
Łezki ociera – ha, ha, ha
Łezki ociera – ha, ha, ha
Łezki ociera.

Gdzie jest ta ulica, gdzie jest ten dom…

Pocóż płaczesz, lamentujesz
Moja dziewczyno – ha, ha, ha
Moja dziewczyno – ha, ha,ha
Moja dziewczyno?
Wypłakałaś swoje oczka
Nie miałaś o co – ha, ha, ha
Nie miałaś o co – ha, ha, ha
Nie miałaś o co.

Gdzie jest ta ulica, gdzie jest ten dom…

Juste pour l’ambiance… 😆

Salut l’artiste

Lou Reed est parti rejoindre Nico et Sterling Morrison… un bon début pour une re-formation du Velvet Underground produit par Andy Warhol 😦

Des stars de l’époque, seul, John Cale est encore en activité, Moe Tucker ayant, depuis longtemps, rangé ses baguettes pour s’occuper de sa famille.

Une pensée pour Laurie Anderson

Une reprise par :

  • le groupe polonais Miłość :

  • le groupe tchèque Fiction :

purp

Livraisons

BD tome 6, les précédentes vous ont été présentées => ici  😆

marzit6

La quatrième de couverture nous dit ceci :

Le Mur est tombé et Marzi grandit dans une Pologne qui n’est plus communiste, quittant progressivement l’enfance pour faire ses premiers pas dans l’âge incertain de l’adolescence…

Un nouvel épisode du récit autobiographique lucide et plein d’humour de Marzena Sowa, dans une mise en scène pétillante de Sylvain Savoia.

Commandé (avec le suivant) début octobre au Furet du Nord, ce livre est arrivé pendant mon absence… chez un homonyme fraîchement installé au village, où il a fallu que j’aille le récupérer… les postiers pensant que c’était un membre de ma famille :mrgreen:

alimpl

… dans une traduction de Daniel Tollet, voici un tableau très précis de la consommation et donc un outil pour évaluer la production et le revenu national de l’époque 😆

porte

Tradition

… que celle du gâteau à la broche, je l’ai connu comme une spécialité pour jours de fête dans les Hautes-Pyrénées 😆 avant d’apprendre que l’Aveyron en revendiquait aussi la paternité 😆

Sous le nom de Sękacz il est aussi un gâteau de mariage en Pologne, encore préparé dans les montagnes… démonstration 😉

Il existe une variante améliorée cuite au four dans un plat… que j’essaierai bien volontiers 😛 même si la forme et la consistance ne sont plus respectées.

Mais pour en rester à une dérive du cône, le kürtőskalács hongrois dont la pâte est levée, cuite à la broche sur des braises, offre par son aspect cylindrique des possibilités de servir de contenant pour des parts égales de fruits en salade ou d’une crème… plus sympathique sur une table 😉

Pour le plaisir, le démoulage d’un petit morceau d’1,80m 😆

Pour la petite histoire, ce seraient les soldats de Napoléon qui en auraient ramené la recette de leur séjour en Pologne…

dahlia1

 

La prison de Mokotów

… plus connue sous le nom de sa localisation 37, rue Rakowiecka à Varsovie, a connu sa pire période de dérive totalitaire après la seconde guerre mondiale où toutes les décisions étaient prises à Moscou…

Retour sur l’histoire et visite des lieux, témoignages d’anciens prisonniers…

… le document qui fait mémoire d’un douloureux passé, mal connu chez nous, est sous-titré en anglais.

automne0

Des murs…

Quelques murs célèbres :

Belfast :

belfastA set of gates in the Peace Line on Lanark Way, Belfast – source Wikipédia

Berlin :

berlin0Cette photo a été prise en 1986 par Thierry Noir au Bethaniendamm à Berlin-Kreuzberg

Chine :

chine La Grande Muraille vue de Mutianyu, près de Pékin, en juillet 2006 – source Wikipédia

Israël/Palestine :

israelEn direction de Bethléem, un graffiti très symbolique réalisé du côté palestinien – source Wikipédia

Prague :

LennonPraguesource Wikipédia

Près de chez moi :

momo

… et quelques murs parisiens => ici  😉

La version originale de la chanson de Lluís Llach :