Forme olympique…

… pour Mikhaïl Tyurin, Richard Mastracchio et Koïchi Wakata, les porteurs de la mythique flamme à bord de l’I.S.S.,  la Station spatiale internationale 😆

Pour d’évidentes raisons de sécurité, la flamme olympique est éteinte.

L’arrivée du vaisseau spatial Soyouz TMA-11M :

Elle sera de retour sur la Terre pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de 2014, le 7 février à Sotchi, en Russie.

Tout (ou presque) sur ce rendez-vous dans l’espace :

Publicité

3 réflexions sur “Forme olympique…

    1. 😆 en théorie, oui, on peut se poser la question… mais quand on se penche sur la condition physique nécessaire pour vivre une mission dans l’espace, on peut relativiser.
      Il suffit pour cela de visionner la vidéo où le chef de la mission précédente à bord nous présente avec humour le quotidien des astronautes…

      La suite de la visite avec les laboratoires :

      … et la coupole pour admirer le paysage :

      😆

      J’aime

  1. Après une sortie dans l’espace, dûment arrimée, avec Oleg Kotov (rayures rouges) et Sergeï Ryazanskiy (rayures bleues),

    … la flamme olympique a repris son chemin vers la Terre via le Soyouz TMA-09M, en compagnie de 3 des membres de la mission 37 qui ont achevé leur contrat : Fyodor Yurchikhin, Luca Parmitano et Karen Nyberg dont nous ne verrons plus la crinière blonde…

    L’astronaute italien raconte dans son blog :

    http://blogs.esa.int/luca-parmitano/2013/08/20/eva-23-exploring-the-frontier/

    … l’incident inexpliqué au cours duquel il a failli mourir noyé dans son scaphandre lors de sa deuxième sortie dans l’espace le 13 juillet dernier.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.