Adaptation

Le geai des chênes n’est pas un petit oiseau puisqu’il peut peser entre 140 à 190 grammes…

zubr1759… il ne peut rivaliser avec le moineau ou la mésange, plus légers, pour se nourrir dans la neige à partir d’une boule de graisse…

zubr1750… mais il peut être très ingénieux… je l’ai vu attirer avec la patte la boule vers lui et la coincer sur la branche pour manger à son aise…

zubr1757😆

Vous pouvez, vous aussi, avoir la chance de les voir faire sur la webcam des bisons quand ceux-ci ne sont pas visibles…

zubr1747

4 réflexions sur “Adaptation

    1. Pour quelle raison, habites-tu en ville ?
      Chez nous il a fait trop doux cet hiver, quand ils ont de quoi s’alimenter dans la nature, les oiseaux (autres que les pigeons) ne fréquentent pas les mangeoires.
      Les geais dont je parle sont à l’est de la Pologne où la tradition veut que l’on aide les animaux quand les conditions de survie deviennent difficiles

      J’aime

  1. moi je suis québeçoise et ce sont des locataires qui se sont plaint malheureusement .. et nous avons donc été averti de cesser de les nourrir
    ici nous avons en hiver des mésanges a tête noir, des cardinaux , des geais bleu et autres petits oiseaux et bien sur des pigeons et des mouettes qui profitent de la manne.

    Moi j’habite pas mal au Sud de la province et normalement les hivers ne sont pas si pire mais cette années nous avons plus souvent de froid et de neige

    J’aime

    1. … il fallait aussi que je fasse attention quand j’habitais à Paris 😦 depuis que je n’y suis plus, je fais ce que je veux dans mon jardin… il y a peut-être un parc ou un jardin public à proximité où sont installées des mangeoires qui ne gênent personne ? Il sauront les trouver bien vite !

      J’aime

Les commentaires sont fermés.