Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 18 février 2014

Une histoire plutôt loufoque dans l’esprit de la fable d’Esope, sur un air évoquant la chanson réaliste des années trente… signée Zlatko Bourek, de l’université de Zagreb.

esopecaen

Publicités

Read Full Post »

… en Belgique 😆

wszymb

… lire la suite => ici 😉

L’engouement momentané et inattendu provoqué par mon essai de traduction de son poème Niektórzy lubią poezję a suscité en moi une réflexiondont le résultat n’est que moyennement surprenant : ce questionnement sur ce qu’est la poésie m’avait traversé l’esprit un dimanche soir entre 1981 et 1984, époque de feue la radio dite libre, où j’animais une émission de poésie sur une radio locale. 😆

Comme à l’accoutumée, j’avais préparé une émission dans l’après-midi et, une fois arrivée au studio, je n’ai plus eu envie de dire les poèmes prévus… je me souviens, une fois le générique de l’émission passé à l’antenne,  être partie sur cette question : mais qu’est-ce que la poésie ? et avoir enchaîné sur des écrits de Maïakovski maiakissus d’un recueil bilingue que je lisais en français et qu’un providentiel ami tchèque de passage avait accepté de lire en russe… une émission franchement déjantée, d’autant plus qu’un animateur potentiel voulant m’acheter pour que je soutienne son projet d’émission était passé avec une bouteille entamée de petite eau au nom russe, laquelle s’était avérée avoir été achetée en Espagne et fortement diluée ensuite… provoquant l’hilarité immédiate des 2 compères qui se partageaient le micro et la fin malencontreuse du contenu des verres dans l’évier sans plus d’explications !

Moralité : ne jamais offrir de vodka frelatée à des gens originaires de plus ou moins loin des pays dits de l’est… quant à moi, ce jour, je vais rechercher la cassette de cette émission mémorable pour revivre ces 2 heures de pur bonheur 😉

Pour ce qui est de mon rapport actuel avec la poésie… j’ai écrit, il y a bien longtemps quelques poèmes que j’ai détruits au décès de mon père, lequel ne considérait pas cela comme un moyen de gagner son pain quotidien, et n’en ai plus jamais écrit qu’un seul depuis cette date funeste, par contre, je ne me suis jamais séparée des recueils achetés pour ces émissions, même si je ne les ouvre plus guère 😉

Read Full Post »