Diabolisation

 Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère,

alors que la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ?

 Comment peux-tu dire à ton frère :

“Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”,

alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite !

Enlève d’abord la poutre de ton œil ; alors tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère.

(Lc 6, 41-42)

lima2

Une mésaventure bloguesque toute fraîche fait remonter en moi un bien mauvais souvenir. Partie de Paris par le train de nuit (avec la bienvenue couchette du haut) pour un paisible trajet jusqu’au terminus de la ligne à Tarbes, je me suis retrouvée menacée des flammes de l’enfer avec des crucifix brandis vers le plafond du compartiment par de très charitables pèlerins pour Lourdes qui, pour être sûrs de ne pas rater l’arrêt avaient déjà replié leurs couchettes et allumé le plafonnier dès Bordeaux, sans aucun respect pour leur prochain qui pensait en toute innocence avoir le droit de se reposer de sa journée de travail tout en voyageant…

Un commentaire censuré (que je pensais circonstancié et respectueux) assorti d’un avertissement et le lien de mon pseudo faisant tâche sur le blog de quelqu’un qui prétend nous ouvrir l’esprit en toute liberté… j’avoue que je n’en reviens toujours pas.

Demain, au lieu de buller dans mon jardin (1er mai oblige) je méditerai sur l’Evangile de Luc histoire de revenir à de meilleurs sentiments, mais ce soir, je noierai allègrement mon chagrin dans la musique de Vitaly Voronko, ce génial biélorusse qui a fait un tabac lors de son passage aux auditions à l’aveugle de la version polonaise de The Voice.

Il utilise un accordéon Zonta, issu d’une jeune entreprise biélorusse, alors que chez nous les ateliers ferment les uns après les autres…

Parents, éloignez vos enfants, c’est hautement subversif… n’oubliez pas la sécurité parentale si d’aventure vous vouliez en lire plus car… je ne suis absolument pas fréquentable !

lilas2

Un ange est passé

canon4

… lors de la canonisation des Saints-Pères Jean XXIII et Jean-Paul II ce dimanche à Rome…

Le rituel en lui-même était assez court (vidéo disponible) placé avant le début de la messe de la Divine Miséricorde,

canon3

… fête choisie symboliquement pour cette célébration par le Saint-Père actuel François et en présence de son émérite prédécesseur Benoît XVI.

De leur existence matérielle humaine il ne reste ce jour que ces reliquaires précieux…

canon

… les tombeaux dans leurs chapelles de la crypte n’étant facilement accessibles que pour certaines occasions.

Merci à KTO pour son travail exemplaire et à NewsVa qui a mis ses photos en ligne.

Quarante ans

… c’est l’âge de raison pour la révolution des Oeillets au Portugal, un petit pays, un peuple courageux, mais aussi une grande histoire (qui n’a, par exemple,  jamais entendu parler de Vasco de Gama ?) que, à l’heure de l’Europe, l’on ne connaît bien souvent que trop peu…

Mais ce n’est pas la vidéo que je voulais vous présenter, pas plus que celle de Grândola, vila morena, le signal en chanson de cette révolution, que l’on chante encore en haut-lieu comme avertissement et ainsi interrompre une déclaration du premier ministre, mais un travail intéressant de la Rádio e Televisão de Portugal sur les illusions publicitaires de l’époque…

rtp(clic sur l’image)

… dans lesquelles la jeune consommatrice basique que j’étais à cette époque ne se reconnaît pas du tout… les avantages d’avoir grandi librement sans les diktats de la télévision 😉

L’image presque obligatoire a fait le tour du monde…

oeillets

 

La Colombie pleure son Nobel

adiosLire la suite par => ici, et les pages Culture du journal El País ou bien celles du Monde.

Ses lecteurs et amis s’inquiétaient déjà pour lui en 2011 et je l’avais évoqué => ici en septembre 2012… mais peut-on penser détourner le titre Crónica de una muerte anunciada à la vue de ces images et de sa très belle lettre d’adieu volontairement laissées comme héritage à la postérité ?

gmoustic

 

 

Parade

cn357

La belle Tiina a enfin retrouvé Tiit qui était resté bloqué par un couloir de migration défavorable à ses déplacements… ces oiseaux semblent vivre le plus souvent en communauté et ne se retrouver que pour perpétuer l’espèce tout en cultivant une grande complicité dès que le couple est réuni.

Voici son arrivée et l’accueil que lui réserve Tiina, excitée comme une puce depuis hier… auraient-ils un téléphone portable intégré pour communiquer ?

Il va sans dire que les 2 oeufs non fécondés pondus par la belle ne seront pas couvés… et que le ménage a été fait car les choses sérieuses commencent.

Petit rappel, ces oiseaux vivent dans les bois, bien loin des humains 😉

vervrouge