Musiciens des rues

Quand on coupe un arbre près de sa racine, il arrive qu’il ne meure pas mais parte en cépée… donnant à foison de vigoureux rejets.

Le groupe Light in Babylon est l’exemple-type de la vigueur inventive de cette musique métisse que l’on peut croiser dans les rues animées d’Istanbul.

Michal Elia-Kamal, l’interprète d’origine iranienne chante ses textes en hébreu accompagnée de Metehan Çifçi un joueur de santour turc et de Julien Demarque le guitariste français… qui peuvent être, selon les besoins et les opportunités, rejoints par d’autres musiciens tous d’origines variables… une gageure et un vrai bonheur pour mon oreille 😆