L’offre et la demande

truffes1… lire la suite dans La Dépêche

C’est bien une affaire de spécialistes, que je découvre petit à petit…

La truffe, l’un de mes neveux y a été initié par ses grands-parents qui possédaient quelques chênes… c’est une connaissance que l’on transmet à une personne de son clan mais que l’on ne partage pas plus, les secrets familiaux seront jalousement gardés !

La truffe noire Tuber melanosporum est dite la plus prisée, d’autre régions produisent d’autres espèces et je viens d’apprendre à la lecture de l’article cité précédemment l’existence de Tuber brumale au goût d’un produit pharmaceutique… en plus des falsifications connues par celles venant de Chine que l’on pouvait trouver (voir => ici) avant les fêtes au supermarché local.

La truffe blanche d’Alba Tuber Magnatum, rare et donc chère, ne donne pas le droit d’appellation truffé quand on l’utilise en cuisine… tout ceci est wiki-passionnant !