Epinglés…

fessée

… lire la suite dans La Dépêche.

… pour ne pas avoir interdit une pratique qui reste toujours au goût de certains adultes dans un autre domaine !

Dans toute la liste des pays qui l’on fait, il en existe quelques uns où je ne voudrais pas être enfant et je serais aussi curieuse de connaître les entrées des salles de cinéma qui projettent certain film américain dans d’autres donneurs de leçons…

Par chance, je ne suis plus une enfant, le cinéma le plus proche n’est pas encore à la page et j’ai deux adorables chardonnerets dans mon jardin qui me vident avec une constance fascinante les mangeoires pour le plus grand plaisir de merlette et du rouge-gorge qui attendent ce qui tombe au sol.

chardonneret

6 réflexions sur “Epinglés…

  1. lecracleur

    j’ai eu des fessées étant enfant (en dessous de 10 ans) je crois les avoir méritées par la suite mes antécédents m’ont privé d’argent de poche en grandissant ce fut les privations de sorties si j’accepte ce châtiment, je suis contre les gifles qui peuvent perturber le jeune.Je m’étonne que l’on fasse du bruit médiatique .Ce qui va arriver sera le rêgne de l’enfant roi

    J'aime

  2. Je dois avoir leurs frères à la maison. Je m’amuse de la collaboration entre volatiles. Quand à mesdames les mésanges, z’aiment pas que chardonnerets viennent leur piquer les graines. Attention : chasse gardée, enfin domaine gardé !

    J'aime

  3. Pour les gifles : pas de souvenir. Par contre, un petit coup de martinet sur les molets, j’ai eu et n’en suis pas morte. Soeurette et moi nous nous organisions pour « éplucher » les lanières.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.