Koronka

L’annonce pour le Puy-en-Velay est faite, mais je ne comprends pas pourquoi, alors qu’elles ont été capables d’aller en Russie, elles continuent de snober la Pologne ? La langue polonaise, bien qu’un peu compliquée, ne l’est pas plus que le russe, et ce ne sont pas les quelques signes diacritiques qui devraient effrayer quelqu’une qui a pu se repérer dans un pays où tout est écrit en caractères cyrilliques… Bon, c’est sûr, ce sont les mêmes dates…

Donc rappel, et il va falloir que je m’arrange pour prendre des congés à cette période, pour aller y faire un tour comme je me l’étais promis 😆

bobowaK2015Ce matin il y fait 15°C, demain il pleut et dimanche il fera beau… pour d’autres nouvelles, voir => ici 😉

Alors, c’est vraiment le désert ?

autumn

10 réflexions sur “Koronka

  1. Tu as raison, Agathe, j’aime beaucoup ce village et je t’y accompagnerai bien.
    Si on enlève le maire qui cause pour ne rien dire, c’est beau et je suis particulièrement touchée par la synagogue, ainsi que le cimetière juif… à l’abandon, comme presque tous, hélas

    J'aime

    1. Fais attention que je ne te prenne pas au mot 😆

      Mr le Maire a le mérite d’exercer une fonction pour laquelle il n’est pas préparé (?). Il se raccroche aux chiffres et aux réalisations alors qu’en lui-même il aspire à autre chose, du moins c’est mon ressenti… les 4, 2 et 6 sont manquants chez lui alors qu’à l’écouter j’aurais parié qu’il était régi par le chiffre 4 et était comptable de profession. Un sens du sacrifice remarquable !

      Les pierres du cimetière y sont encore presque droites, ailleurs il faut les chercher dans la végétation… ainsi va la vie dans les endroits où il y a des tombes et non des caveaux en béton.

      Petit cadeau surprenant qui ne date que de 2013 :

      Combien des administrés se souvenaient encore avoir vécu pareille célébration ?

      Aimé par 1 personne

        1. Ne te focalise pas sur ce monsieur, certes il n’est pas parfait mais il a eu le courage d’organiser ce rassemblement, combien d’autres n’ont pas levé le petit doigt ?
          Dans le village de ma grand-mère maternelle, on nous a carrément dit qu’il n’y avait plus aucune trace d’une quelconque présence juive, personne pour en parler et même que les archives avaient brûlé…

          😉 j’ai beaucoup aimé les peot fixés aux chapeaux et la chapka 😆
          Et j’adore les récits hassidiques :
          http://www.loubavitch.fr/bibliotheque/recit-hassidiques/401-allumettes-et-chapeaux

          Aimé par 1 personne

            1. Exact, il s’agit bien de ce film, j’avais parlé déjà de lui ici => Skrzypek na Dachu

              Un autre extrait :

              Comme les liens que j’avais donnés ne sont plus actifs, en voici un autre, traduction polonaise par un lecteur 😆

              … et le superbe adieu final au village :

              Nous avons tous un Anatevka quelque part !

              Aimé par 1 personne

              1. Moi, j’aime bien cette façon « polonaise » d’un lecteur, qui permet de suivre les dialogues originaux, sans nuire à la compréhension et j’espère qu’ils l’ont gardé car les sous-titres, à la télé, c’est souvent usant 🙂
                Toujours très touchée par les ambiances de ce film…

                J'aime

    1. 😆 bien sûr, c’est en référence à Ubu roi, la pièce surréaliste d’Alfred Jarry dont l’action se passe, comme il l’a annoncé le 10 décembre 1896, soir de la première, « en Pologne, c’est-à-dire nulle part », donc un endroit désertique, avec désert dans son sens primitif d’endroit vaste et avec très peu d’habitants…

      Le compositeur polonais Krzysztof Penderecki en a fait un opéra intitulé Ubu Rex

      😆

      J'aime

Les commentaires sont fermés.