Il est vraiment grand…

… comme le dit son slogan : CONCERT VALERY ORLOV – LA GRANDE VOIX RUSSE

Pour la taille, je ne peux que vous le confirmer, ayant eu le plaisir de me voir proposer une affiche pour sa prochaine prestation (c’est lui-même qui assure sa promotion), affiche que je n’ai pas eue finalement, l’endroit réservé à cet effet sur mon lieu de travail ne lui plaisant pas 😦

Le nouvel Ivan Rebroff ? si je n’oublie pas d’y aller, je vous le dirai après l’avoir écouté (voir le commentaire), sa voix parlée, lors du bref échange que nous avons eu, était tout ce qu’il y a de plus normale…

L’article de La Dépêche (=> par ici) vous en dira plus sur sa biographie que son site internet. Pour la petite histoire, il est maintenant lotois après avoir été un temps toulousain 😆

Juste pour le plaisir, une autre valse russe 😉 méconnue de la plupart d’entre nous

… celle de Serge Gainsbourg dans les studios de la radio Europe 1, en 1974…

rosac

Une réflexion sur “Il est vraiment grand…

  1. Le programme du concert n’a pas vraiment été dans l’ordre initial prévu, mais je ne peux lui en vouloir, je n’étais pas capable de respecter mes prévisions à l’époque où j’étais radio-active !

    Par contre comme il s’accompagnait lui-même au piano numérique, la pause prévue pour le jus de fruits russe et le changement de tenue a bien été respectée…

    Les méchantes langues derrière moi ont dit que le jus de fruits ne pouvait être que de la petite eau (vodka en français)… est-ce que ce monsieur qui n’est pas russe mais ukrainien respecte la dure discipline (pas d’alcool, vie saine et couché tôt) des chanteurs d’opéra je ne saurais le dire ?

    Comme j’avais vu les Choeurs de l’Armée Rouge il y a bien longtemps sur une scène toulousaine et suis relativement familière et du folklore et des grands compositeurs russes, je n’ai pas vraiment entendu de nouveautés si ce ne sont les 2 morceaux faisant référence à la famille impériale qui n’étaient sûrement pas au programme des choeurs à l’époque de l’URSS.


    (Dieu protège le tsar – Musique : Alexeï Lvov – Paroles : Vassili Joukovski)

    Le deuxième morceau, un peu plus ancien, chanté a cappella, a constitué l’unique rappel de cette soirée qui n’a rassemblé que peu de monde.


    (La prière des Russes, Vassili Joukovski et la musique, comme dans de nombreuses cours est celle du « Grand Dieu, sauve le Roy » de Lully)

    Les hymnes tsaristes historiques beaucoup plus anciens sont la Marche de Preobrajensky ou le Grom pobedy, razdavaysya ! composé par Osip Kozlovsky pour l’authenticité desquels les historiens ne sont pas d’accord…

    Pour la petite histoire, j’ai quand même eu mon affiche, mais… je ne vous dirai pas comment ! 😆

    Nous devons le revoir le 12 décembre dans un autre lieu et dans son répertoire soirée russe avec danseurs et danseuses… parce que je ne pourrai pas encore dire si l’on peut considérer qu’il remplacera Yvan Rebroff 😆
    En attendant, je vais réviser en écoutant le CD que j’ai acheté à la fin du spectacle bien qu’il ne me soit pas indispensable, mais il faut bien que tout le monde vive !

    J’aime

Les commentaires sont fermés.