Mystification

Longtemps j’ai cherché le lien entre André Laude (1936-1995) et la Pologne… J’avais beaucoup aimé ses 53 Polonaises, un recueil paru en 1982 chez Actes Sud, qui s’est momentanément égaré chez moi 😉

… et ô déception, il n’y en a pas… même s’il affirme que sa mère s’appelait Olga Katz et fut une victime de la barbarie nazie…

okatz

Madame Mère, d’origine bretonne, répondait au doux prénom d’Olga certes, mais Louazon, elle termina sa vie terrestre un peu avant la guerre, en 1938, des suites d’une « fausse couche », à l’hôpital de Gonesse…

Ceci dit, le personnage restera un de mes poètes préféré 😆

Avant de quitter ce monde il avait griffonné cet ultime poème, emprunté => ici

ALaude

2 réflexions sur “Mystification

  1. la grenouille parisienne

    aah .. soupir de satisfaction … je peux enfin remettre des commentaires sous ta prose . mon clavier a cessé son caprice ………
    ja n’avais jamais entendu parler d’André Laude mais c’est vrai que je ne suis pas très versée en poésie ..

    J’aime

    1. Coucou, tu as beaucoup de retard dans tes commentaires 😉
      Et dire que ce poivrot céleste je l’ai peut-être croisé sans savoir qui il était, mais bon, arrivée à Paris bien avant le net pour tous qui m’a permis d’en savoir plus sur lui, j’ai beaucoup moins consommé de poésie…

      J’aime

Les commentaires sont fermés.