Puzzles

De nouvelles images chez jigsawplanet.com, celles signées par Jean-Louis H., le vigneron, potier et photographe qui intervient régulièrement ici sous le pseudo lecracleur.

Exemples d’images :

lecracleur

Si vous aimez les sports collectifs, la nature et les châteaux du Val-de-Loire, vous devriez y trouver votre bonheur 😆

Le lien pour ses images est => ici.

Pilleurs de nid

mer1109

… pris sur le fait 😉

mer1110

Si Madame pygargue attendait que son cadeau soit un peu plus faisandé…

mer1112

… elle risque d’être désagréablement surprise 😉

mer1113

L’échantillon des vocalises des corbeaux est fascinant !

mer1116

Le renard de la fable est peut-être sous le nid, quand au maître des lieux, il n’est pas content du tout !

mer1119

La vidéo de la visite intéressée des corbeaux

La => webcam.

Redoux

mer1103

Ne me demandez pas à qui est la patte dans le nid, mais il semblerait que la saison des cadeaux pour séduire sa belle ait commencé.

Hier, Monsieur avait constaté que Madame se faisait un petit peu prier 😆

mer1101

… et à l’instant, des corbeaux trop curieux tiennent la chandelle surveillent l’évolution des préliminaires dans l’attente d’œufs frais.

mer1105

Le lien vers cette webcam lettonne => Pygargues

 

Gazette du cinéma

Ce mois de janvier 2016 aura été une vraie hécatombe chez les monstres sacrés et autres idoles du peuple… et il ne m’est malheureusement pas possible (honte à moi) de les honorer tous.

Ce que l’on a appelé la Nouvelle Vague voit être encensé aujourd’hui l’un de ses derniers représentants en la personne de Jacques Rivette, le spécialiste du cinéma expérimental et du film-fleuve, qui a aussi connu les affres de la censure pour Suzanne Simonin, la Religieuse de Denis Diderot. RIP.

Lecture jubilatoire

ombre1Jusqu’à ces jours derniers, je n’avais jamais rien lu de Madame Karine Giébel, et je dois dire que je n’ai absolument pas été déçue, tellement elle a un esprit tortueux ce thriller est bien mené. J’ignore ce qu’un homme aurait pu écrire si on lui avait soufflé la trame de cette intrigue, mais tant de délicatesse et de raffinement au cœur de l’horreur ont fait que j’ai exploré les limites de la folie confortablement installée dans mon lit et dévoré ce livre en seulement quelques soirées 😆

Pour les âmes sensibles, éviter de lire la nuit sans avoir au préalable regardé sous son lit 😉 Si le rayon livres de mon supermarché a été approvisionné, je craquerais bien pour sa dernière histoire diabolique !

ombre2