La georgette

… est le dernier couvert à la mode, véritable outil hybride ariégeois.

Présente au Salon de l’agriculture à Paris, elle s’est aussi invitée à l’Elysée.

La convierez-vous, après la maryse, dans votre cuisine ou sur votre table ?

Si vous ne la trouvez pas dans votre boutique préférée, vous pouvez la commander directement sur son site… où il ne vous en coûtera que 8,75€ de frais de port.

Personnellement, j’attendrai que la georgette et la demoiselle, disponibles à Genève et à Montréal mais pas à Paris, arrivent à Cahors, en espérant ne pas me tromper entre les modèles pour droitiers et gauchers. De superbes étuis en cuir sont disponibles pour les amener à la campagne le week-end 😆