Romantique ?

Classique sûrement, mais pas vraiment romantique le programme musical concocté par l’ADDA du Lot et le Chœur Départemental du Lot dirigé par Fanny Bénet, pour le week-end à venir.

addaSeront donnés le motet-lamentation, pièce pour soprano solo, chœurs et orchestre, Gallia de Charles Gounod, une exaltation patriotique, (avec Sonia Sempéré Pélaprat, soprano, le chœur mixte, au piano Jérôme Granjon et à l’harmonium d’art Emmanuel Pélaprat) et la très belle Messe, inconnue jusqu’à ce qu’Emmanuel Pélaprat ne la redécouvre en 2009, de la compositrice oubliée (parce que femme) mais pourtant prolifique Clémence de Grandval (avec le chœur mixte, Sonia Sempéré Pélaprat soprano, Christelle Gouffé mezzo-soprano, François Almuzara ténor, au piano Jérôme Granjon et à l’harmonium d’art Emmanuel Pélaprat).