Les feuilles mortes

… quelques jours après Pierre Tcherniakowski, notre Monsieur Cinéma, c’est Andrzej Wajda qui va rejoindre le paradis des cinéastes et réjouir les anges de ses vérités…

wajdalire la suite.

Palme d’or à Cannes en 1981 pour Człowiek z żelaza (L’homme de fer), la suite de L’homme de marbre (Człowiek z marmuru) qui évoque les grandes grèves des chantiers navals de Gdańsk et la naissance de Solidarność, il restera présent dans ma vidéothèque avec Katyń, un film qui répond à quelques questions légitimes des proches des victimes de ces crimes de guerre qui ont subi après-guerre nombre de vexations inexcusables, film majeur qui n’a connu en France qu’une distribution trop rare. RIP.