Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 1 juin 2017

C’est la semaine européenne du développement durable (du 30 mai au 5 juin), et, suite au passage d’Annawenn, sur cet espace hier, j’ai adoré l’arbre stylisé vu chez elle que l’on peut obtenir chez Ju’ Moins c’est mieux en copiant dans ses widgets le code mis gracieusement à disposition.

Je ne m’en suis pas privée, après avoir lu ce qui concernait l’initiateur des petits gestes écolos qui devaient simplement améliorer son référencement pour ses petites affaires.

L’objectif est de me donner bonne conscience en réduisant, dans mon jardin, le taux de CO² généré par la conservation des données de ce blog génialissime et confidentiel dans de gigantesques serveurs implantés je ne sais où… mais qui n’a jamais entendu l’histoire du battement d’ailes d’un papillon au pays du Matin calme provoquant un ouragan à l’autre bout du monde ?

Le petit compteur proposé par le pseudo écolo (une page de blog vue génère 0,02g de CO²) m’a rassurée, je pollue bien moins que La Chaîne Météo, et comme j’ai, déjà depuis des lustres, sur ma boîte aux lettres, l’auto-collant Stop Pub qui contribue à épargner quelques arbres, il ne me reste plus qu’à vous parler des arbres présents dans mon jardin.

viorneIl y a fort longtemps, il y avait un poirier disparu bien avant mon arrivée, j’ai trouvé une surface herbeuse et plane. Comme je voulais manger mes légumes j’ai retourné toute ma friche et me suis aperçue que l’espace le plus intéressant était pollué (d’où des fleurs) et qu’après avoir éliminé la partie la plus à l’ombre (mes arbustes pour élever l’œil et attirer les oiseaux) il me restait un petit carré où veulent bien pousser mes fraisiers, courgette, poivron, aubergine, betteraves et haricots. Les tomates ont leur coin personnel et j’essaie d’entretenir leur terre avec des engrais verts pendant l’hiver.

Si j’ai dû couper mes buis (à lire => ici) à la base pour ne pas les voir complètement ravagés par la chenille de la pyrale, mon viorne-tin lui, fait un arbre-nuage acceptable, à côté du seringa qui sert de balançoire aux oiseaux.

seringa1

Cette verdure plantée de mes mains a de la compagnie spontanée avec un laurier semé par les oiseaux, un pêcher sorti l’an dernier semé par le chat, un houx d’environ 40cm issu des boules que je jette au jardin avant de brûler les décorations de Noël, un cèdre qui fait maintenant 10cm arrivé dans les fraisiers après une tempête, des palmiers issus des noyaux de dattes mis au compost, un agrume récupéré alors qu’il agonisait dans la rue et un camélia qui restera en pot semi-enterré à l’emplacement des buis…

Mais tout cela ne suffit pas parfois, quand j’ouvre la fenêtre, à masquer les vapeurs des moteurs diésel qui passent dans la rue principale du village…

 

 

 

 

 

 

Read Full Post »