Paradoxe

+ 6 400 voix, qui permettent au candidat de droite d’être élu sur cette terre de gauche.

Qui l’eût cru ? La preuve est là…

Mais il faut dire qu’il a fait très fort, message de propagande sur les répondeurs téléphoniques d’éventuels électeurs pour le premier tour et profession de foi dans la boîte aux lettres juste avant le second tour…