Le palmier

Alors qu’Irma la Dure s’éloigne des îles paradisiaques qu’elle a ravagées, que sa première victime est un jeune surfeur professionnel de 16 ans, que certains ne savent pas encore si leurs proches à l’autre bout de l’île vont bien, que les scènes de pillage sont presque habituelles, que je n’y ai ni famille ni villa, pas plus à Saint-Martin qu’à Saint-Barthélémy, la webcam de la rade de Gustavia à St-Barth a résisté un temps et continué de donner des images d’Hector le palmier…

Attention toutefois, José s’approche…

irma

4 réflexions sur “Le palmier

  1. J’aime l’article et le palmier … Irma, un peu moins. On ne saura jamais si l’excès destructeur de puissance d’Irma est d’origine humaine ou non mais il faut bien dissiper le réchauffement des océans d’une manière ou d’une autre. Et pour en appeler au papillon qui orne le fond de ce blogue, il se peut que qu’un peu plus de gaz à effet de serre produise des catastrophes locales sans précédent.

    Aimé par 1 personne

    1. … d’origine humaine, pour détruire la maison du canard trompeur dont je ne veux pas parler peut-être ? Un escroquerie à l’assurance en préparation, il ne peut pas vendre à perte tout de même ?
      Pour les papillons, j’ai cultivé des brocolis dans mon jardin => invasion de piérides, je ne fais plus de choux, j’avais un magnifique buis de 8 ans plus haut que moi, bien caché et à l’ombre, il a été attaqué par la pyrale, je l’ai volontairement fait couper à la base en octobre dernier pour ne pas voir son tronc dénudé cet été, je vois passer encore des papillons alors qu’il n’y a plus de buis pour nourrir les chenilles… alors quelques argus ?

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.