La danse du feu

Entre le groupe Magma et son batteur charismatique dont j’ai déjà maintes fois parlé, Manuel de Falla et sa danse rituelle dans l’Amour Sorcier qu’elle soit simplement musicale (ici par la virtuose Alicia de Larrocha de la Calle)

 

 

 

… ou bien fasse intervenir des danseurs plus talentueux les uns que les autres, nous n’avons que l’embarras du choix et je ne m’y astreindrai pas puisque ce titre n’est destiné qu’à accompagner ma dernière découverte 😆

En voici une qui, pour moi, est ma référence du jour (vous avez le droit de ne pas aimer du tout) :

 

 

Quelques copies d’écran de mes observations (assemblées en mosaïque 😉 les images sont cliquables)… de la webcam du volcan explosif, dit depuis très longtemps le phare de la Méditerranée, toujours en éruption…

 

 

 

 

 

 

 

… j’ai nommé le Stromboli, situé au nord de la Sicile dans l’Isola di Stromboli, une des Îles Éoliennes.

str62

La webcam => Cratère du Stromboli, attention : le son précède l’image, il ne faut pas le confondre avec celui du vent dans le micro, la bouche de droite, la plus active est annoncée par une explosion marquée

str56

… l’éruption de celle de gauche me fait plus penser à un bruissement soyeux dont il faut se méfier…

 

Retour auprès du feu avec Antonio Gades (†) et Cristina Hoyos dans El Amor Brujo de Carlos Saura. Un petit marron (du feu) biscuit pour la route ?

noel2017c