Petite musique de nuit

… pour débuter la semaine ? Quelle drôle d’idée ! 😆

Et pourquoi pas ? Juste un peu de la douceur de la kora (la harpe-luth mandingue) pour titiller la fausse austérité du violoncelle avec Ballaké Sissoko et Vincent Segal aux cordes pincées ou frottées, c’est selon. Ils ont enregistré les disques Chamber Music en 2009, puis Musique de nuit en 2015.

À partir de là, plusieurs itinéraires ensoleillés sont possibles : Ballaké Sissoko et son cousin Toumani Diabaté, dans un duo de koras, Ballaké Sissoko et sa femme la chanteuse Mama Draba, ou Ballaké Sissoko et Fassery Diabaté (au balafon) ou encore Ballaké Sissoko et Pandit Debashish Bhattacharya (avec sa slide guitar)… et après Ballaké Sissoko et les oiseaux on peut terminer par Sona Jobarteh, la seule femme que je connaisse à la kora et au chant 😉

Bon voyage !

 

2 réflexions sur “Petite musique de nuit

Les commentaires sont fermés.