La plaine vue d’en haut

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est une vue d’un dimanche d’août 2010. Vincent Cavalié, paysagiste et peintre, Jacques Cohen, sculpteur et porteur de projet et Anne Schlesser, peintre, envisagent de transformer ce paysage en ceci 😉

brel

Lire => la suite.

Une œuvre éphémère (puisque prévue pour un an), en marge d’une exposition, du balisage d’un sentier de randonnée et d’un concert, dessinée à la manière d’un pochoir selon la technique de l’anamorphose, par le contraste de la paille blanchie à la chaux agricole et du trèfle qui sera semé dans le champ, dont le coût, estimé à 6000€, fait l’objet pour moitié de cette somme d’un financement participatif Ulule pendant encore 19 jours (pour 60 € ou plus : une bouteille de vin du Lot « Château Brel » en plus des contreparties des possibilités précédentes). Avez-vous une âme de mécène ?

Un beau projet certes, mais je m’interroge car j’ignorais totalement l’existence d’un quelconque lien entre le grand Jacques et la région ?

Mise à jour du 5 mars :

Il semblerait qu’il y ait une opposition du Collectif Manisserre à ce projet doublée d’une pétition qui circule (à voir => ici).

 

 

 

Une réflexion sur “La plaine vue d’en haut

Les commentaires sont fermés.