De saison

Fairuz restera toujours Fairuz, même si en 2011 on est très loin de sa voix de 1967 quand elle a enregistré l’album Good Friday : Eastern Sacred Songs, elle a quand même de très beaux restes et l’on n’évoque pas l’âge des dames !

Autre chose, ne me demandez pas pourquoi, car je l’ignore, mais c’est le jour où il faut semer son persil, il sera florissant !