De saison

Fairuz restera toujours Fairuz, même si en 2011 on est très loin de sa voix de 1967 quand elle a enregistré l’album Good Friday : Eastern Sacred Songs, elle a quand même de très beaux restes et l’on n’évoque pas l’âge des dames !

Autre chose, ne me demandez pas pourquoi, car je l’ignore, mais c’est le jour où il faut semer son persil, il sera florissant !

Une réflexion sur “De saison

  1. Victime d’une attaque de spammeur, j’ai éliminé le commentaire suivant et ma réponse dont j’ai fait une copie et une d’écran au préalable pour faire disparaître des liens peu recommandables…

    Cette année j’en ai mis en 3 endroits en espérant que le chat ne labourera pas après moi et que les escargots m’en laisseront un peu 😉

    J’aime

Les commentaires sont fermés.