Qui va payer ?

Je vous avais déjà parlé cette année du Lot sorti de son lit, peut-être de la Cère avant qu’elle ne se jette dans la Dordogne qui avait inondé le terrain de sports de mon ancien collège (voir la photo), mais j’avais oublié le Célé qui arrose Figeac, dont acte, voici une photo dans La Dépêche ce matin :

dégats

Nos impôts vont servir, c’est sûr, et l’Hôtel des Bains (de pieds) au nom prédestiné, n’est pas une construction récente, mais pour tous les pavillons, que ce soit à Gagnac, Bretenoux ou ailleurs, bâtis dans des zones inondables, qui avait signé les permis de construire ?