DIY : des protéines

Nous n’avons plus, depuis février, de boucher sur la commune, il n’est plus recommandé non plus de manger de la viande rouge tous les jours et cela fait des années que l’on nous dit de nous convertir à la spiruline, une micro-algue qui pourrait équitablement remplacer notre steak quotidien… oui, mais à qui se fier au vu de la pléthore d’offres plus convaincantes les unes que les autres ?

Une solution : la faire soi-même, des petits malins y ont pensé très sérieusement pendant 3 ans et ça donne ceci :

Mais… la start-up toulousaine Alg & You a grand besoin de vos espèces sonnantes et trébuchantes pour continuer à développer pleinement sa production du cultivateur design Bloom (480€ les 3 bacs en promotion, hors consommables indispensables : inoculum et solution nutritive non encore disponibles et dont on n’aura donc pas les tarifs pour l’instant… vous avez déjà vu une imprimante sans les cartouches d’encre ?).

La Dépêche du Midi nous a même donné une recette des pancakes de l’espace : il vous faudra 250 g de farine, 80 g de spiruline fraîche (ou 2 càs de spiruline sèche), 300 ml de lait, 2 œufs, 1 sachet de levure chimique, 1 pincée de sel, 30 g de sucre. Mélanger la farine, les œufs, le lait, le sucre et la spiruline fraîche jusqu’à obtention d’une pâte homogène, laisser reposer 30 minutes à température ambiante puis graisser une poêle et y déposer une petite louche de pâte. Cuire à feu moyen environ 1 minute de chaque côté.

C’est bien beau ce super-aliment, mais dans la pièce de bœuf (je suis quand même végétarienne en moyenne 2 jours sur 3), outre sa saveur, ce que je préfèrerais presque ce sont les échalotes qui l’accompagnent, et là, mes papilles ne retrouveront pas ce si délicieux contraste !