Tombera, tombera pas ?

Lors des travaux pharaoniques entrepris à grands frais pour que nous ayons des jardins dits suspendus digne de Babylone… le concepteur du projet a oublié un tout petit détail, l’environnement naturel.

mur00

Un mètre-cube au moins de pierres menace de s’effondrer sur le passage juste en-dessous, qui lui, fait à peine un mètre de large et m’interdit l’accès au-dit jardin.

mur000.JPG

À quoi bon avoir payé deux fois l’hélicoptère (oui, la première fois tout était presque fini, il ne manquait plus que la poutre maîtresse à acheminer, mais c’était sans compter sur une guêpe folle qui a menacé le pilote et lui a fait lâcher la poutre pile-poil entre les deux maisons en contrebas) nécessaire à la construction de la passerelle métallique, si on ne peut pas profiter de la vue sur les quartiers anciens et la rivière ?

passerelle

La voici en juillet dernier, les rosiers ne sont pas parfumés 😉

4 réflexions sur “Tombera, tombera pas ?

    1. La fausse transparence dans la nébuleuse des finances publiques !!! 😉
      Le ballon rendu obligatoire il y a quelques années dans toute automobile, qui ne servait à plus rien dès que l’habitacle était resté stationné en plein soleil, c’est l’exemple-type de la moralité de nos élus… la loi avait été pondue pour bénéficier à un proche de politique 😉
      Et comme disait un autre : « c’est un crime d’aider ses proches ? »

      Aimé par 1 personne

    1. 😉 Nous avons au moins une barrière en travers du passage depuis un mois, je n’ai pas vérifié de l’autre côté… dommage j’aimais bien cette promenade pour regagner mon domicile en rentrant du marché ou de la visite chez le boulanger.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.