Périmètre de sécurité

golfech

Lire la suite => de l’article d’Océane Oulès.

Il y a quelques années j’avais déjà fui la région à cause de cette centrale fort décriée lors de sa construction vers la pollution parisienne, je l’avais ensuite totalement oubliée quand je me suis installée dans le sud du Lot… voilà qu’elle se rappelle à mon bon souvenir.

golfech0

L’extension ne me concerne pas encore, mais si j’en suis à environ 70 km par la route, à vol d’oiseau je dois en être passablement plus près…

4 réflexions sur “Périmètre de sécurité

  1. Bon il est sûr que je ne me logerais pas à proximité si le choix se présentait. Pour notre compte, bon nombres de maisons construites en zone inondable, sans compter deux usines risques Seveso 2 (je crois)… Dont une en cessation d’activités. Et puis, si il y avait un risque majeur, je ne pense pas que le nuage de radioactivité s’arrêterait à ce périmètre de sécurité, tu ne crois pas ? 🙂 ou plutôt 😦

    Aimé par 1 personne

    1. Quand j’ai quitté Paris, 22 ans après, j’avais totalement oublié que j’étais farouchement contre l’implantation de cette centrale… ceci dit, il faudra bien partir un jour alors, risque nucléaire ou autre chose, rares sont ceux qui partent en douceur dans leur sommeil !
      Quand à l’accident majeur, tout le monde sait très bien que le nuage de Tchernobyl s’était tellement bien arrêté à nos frontières nationales qu’il fallait éviter les herbes de Provence en cuisine.
      => https://fr.wikipedia.org/wiki/Catastrophe_nucl%C3%A9aire_de_Tchernobyl
      S’il arrive quelque chose à Villeneuve-sur-Lot, avec les vents dominants, le nuage partirait sur Toulouse en priorité qu’il atteindrait en maximum 3 heures, mais qui sait qu’il ne faudrait pas utiliser l’eau de la rivière Lot pour l’arrosage de son jardin et donc ne pas consommer les légumes obtenus parce qu’elle est polluée par du cadmium et du zinc et autres métaux lourds émanant du crassier de Viviers en Aveyron, ni à plus forte raison s’y baigner, ni en consommer les poissons ? La littérature sur le sujet existe pourtant…
      => http://infoterre.brgm.fr/rapports/87-SGN-369-MPY.pdf
      Tu en parles aux locaux, ils ouvrent des yeux ronds comme des billes ! Officiellement, je ne bois pas d’eau du Lot mais de sources en hauteur autour du village, mais puis-je faire confiance à la Saur ?
      Je pense donc que le périmètre de sécurité n’est valable que pour des incidents mineurs… mais quand tu lis la liste de ceux qui se produisent tous les jours, tu prends conscience que ceux qui y travaillent ne semblent même pas avoir reçu une formation globale sur la sécurité… 🙄

      Aimé par 1 personne

    1. Merci, j’ai lu après la panne générale d’internet sur mon secteur => https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/31/2844354-incident-de-niveau-1-a-la-centrale-nucleaire-de-golfech.html
      Malheureusement, ce n’est ni le premier, ni certainement le dernier incident… et le problème du défaut de refroidissement qui entraînerait aussi une prolifération d’amibes dont on ne sait rien sur les conséquences, ne doit pas être solutionné durablement lors des canicules répétitives…

      J'aime

Les commentaires sont fermés.