Les mouches, le coq et les cloches

Ce sont les nuisances de la vie à la campagne auxquelles les vacanciers ne sont pas habitués et qui les dérangent au plus haut point. Mais si, quand on y vit au quotidien on peut facilement en trouver d’autres liées aux activités humaines bruyantes mais nécessaires, le pire des inconvénients reste, pour moi, celui des réflexions désobligeantes, limite débiles, de ces mêmes vacanciers assis sans vergogne sur le pas de ma porte pour bénéficier de l’ombre de la maison le temps que les membres retardataires de la troupe les aient rejoints…

cloche00

La suite de l’article de La Dépêche.

Nous avons au village un magnifique carillon ancien (malheureusement oublié malgré la petite fortune dépensée pour son automatisation) dont je ne connais (et ne connaîtrai) pas encore toutes les possibilités, et, depuis mon arrivée il y a 10 ans, ma vie de campagnarde, sans montre ni téléphone portable (il n’y a pas de réseau dans la maison que j’occupe), était rythmée par les cloches qui sonnaient, comme à Paris, tous les quarts d’heures, de 7h le matin à 21h le soir, avec des interruptions de plus en plus longues après chaque gros orage suite aux désaccords dans la municipalité pour sa remise en service.

Las, depuis juin dernier où le transformateur près de l’église a grillé, les cloches ne sonnent plus qu’à 8h05, 12h05 et 19h05 alors qu’avant l’orage, responsable de ce silence, l’Angélus du matin sonnait, comme partout, à 7h05.

J’en déduis que Monsieur le Maire, plus proche du clocher que moi, ne se lève qu’à 8 heures 😉

7 réflexions sur “Les mouches, le coq et les cloches

    1. La dernière fois que j’avais fait le forcing auprès d’un adjoint et d’un conseiller pour qu’ils remettent le carillon en service, on m’avait fait savoir que le moteur avait des faiblesses et qu’il allait falloir le changer ce qui n’était pas prévu au budget.
      Maintenant que je ne suis plus en activité je n’ai plus besoin de la sonnerie tous les quarts d’heures et je m’accommode de l’Angélus à 8h05… par contre je ne sais pas ce que dira l’opposition pour une fois d’accord avec le Maire pour dire que « les cloches sont trop bruyantes » si d’aventure on a un jour un muezzin qui appelle à la prière 5 fois par jour ? 😉

      J'aime

  1. Ping : Miracle en novembre | Accordéon et dentelles au jardin

Les commentaires sont fermés.