Dans le bac vert

Au fond du jardin, j’ai un superbe composteur savamment plus ou moins imposé aux possesseurs de jardin par notre Conseil Général, qui recueille tous mes déchets verts, dans lequel j’ai récemment remarqué une activité suspecte, de style accélération du processus de dégradation : on aurait dit que mes épluchures respiraient tellement les individus en action étaient et nombreux et affamés… et surtout inconnus de moi !

En voici 2 spécimens isolés, accompagnés de cloportes classiques pour avoir une idée de la taille.

inconnus

Impossible jusqu’à présent d’identifier ces bestioles temporaires, déjà trouvées par le passé, je fais le tour des traités de compostage avec photographies des forces vives et rien… ce sont d’illustres inconnues.

Par contre, j’ai découvert une superbe vidéo des minuscules collemboles que je n’ai jamais vus

sur le site du photographe Philippe Lebeaux, enjoy !

3 réflexions sur “Dans le bac vert

    1. Merci beaucoup, ce serait la larve de Hermetia illucens, la mouche-soldat => https://fr.wikipedia.org/wiki/Hermetia_illucens déjà vue dans le jardin, c’est chouette d’en avoir naturellement dans le compost !
      http://le-jardin-nourricier.net/mouche-soldat-noire/
      élevage industriel
      https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/un-elevage-industriel-de-mouches-prime-par-l-onu_10223
      et l’expérience ratée
      http://www.pierre1911.fr/2013/09/larves-de-mouches-hermetia-illucens.html

      J'aime

  1. Voici, sur du papier absorbant imprégné de jus de tomate pas très ragoûtant, la mouche adulte, sûrement en recherche d’un endroit où pondre, je vais avoir dans 15 jours une autre accélération frénétique de la dégradation du contenu de mon bac vert que je viens d’alimenter 😉

    J'aime

Les commentaires sont fermés.