Gênes (Italie)… et après ?

Un certain Andy Barréjot, que je ne connais pas, a publié ce matin sur La Dépêche un article qui me fait furieusement douter…

genesit

La suite de l’article de La Dépêche.

Ce qui me gêne vraiment, c’est que le journal fait état d’une publication datant de mercredi (soit du 26 septembre) et donne le lien vers une page que le commun des mortels aura des difficultés à trouver tout seul, page dont les données (deux pages en .pdf : Etat des ponts du RRN concédé et Etat des ponts du RRN non concédé) datent de fin 2017… on peut certainement faire mieux !

Certes, pour comprendre comment nos ouvrages sont classés en fonction de leur état, il vaut mieux la lire cette page, mais le lien qui nous intéresse est bien caché ailleurs et on n’y arrive pas sans insister lourdement tellement le site est opaque pour un béotien.

Voici donc la vraie source d’information (onglet presse) que ne donne pas mon journal régional => État 2018 de nos ouvrages d’art, avec un document en .pdf que l’on ne pourra pas comparer aux 2 autres pour savoir où en sont les éventuels travaux… c’est, à mon humble avis que personne ne demande, plus qu’inquiétant car l’entretien des 3/4 de nos ouvrages d’art a été concédé à des entreprises privées (à voir => ici avec la carte) !!!

À savoir, 1 seul pont, le viaduc de St André sur l’A43 (en dehors des 4 dits hors catégorie -viaduc de Millau sur l’A75, viaduc du Grand Canal sur l’A29, pont de Normandie sur la même autoroute, pont de Tancarville sur la RN182- surveillés plus régulièrement) est classé 1 (ouvrage en bon état apparent), 2 classés 3U (ceux cités dans la publication du 26 septembre, : viaduc de Caronte sur l’A55 et viaduc d’Echinghen sur l’A16) ont vraiment besoin de travaux urgents, 21 sont classés 3 (structure altérée) et tous les autres sont en catégorie 2E (désordres pouvant affecter la structure) ou 2 (présence de défauts mineurs), et je n’ai pas mis un mois pour en faire le tour…