Don d’organes

Ce titre dans La Dépêche me laisse sans voix…

don

Comment peut-on greffer de tels poumons ? Trente ans de cigarette, ça doit laisser quelques traces peut-être ? Et bien il semblerait que non, une étude sur des fumeurs avait révélé que certains gros consommateurs résisteraient mieux que d’autres aux méfaits de leur drogue… et une autre étude révèle que faire le ménage trop souvent serait aussi nocif pour nos poumons que fumer…

Difficile aussi de faire un procès à la donneuse, surtout quand on a dû suivre un traitement anti-rejet, reste le procès contre les dérives du corps médical à la mode américaine, on ne peut pas dire que ce genre d’histoire incitera à faire un quelconque don.

 

16 réflexions sur “Don d’organes

      1. Il y a toujours des cobayes volontaires pour la rémunération promise, d’autres qui veulent croire à la réussite de l’expérience et ceux qui ne veulent plus servir de cobayes car ils savent que nous ne sommes pas immortels…

        Aimé par 1 personne

        1. Expérience personnelle, enfant, j’ai vu mon père rentrer d’un hôpital toulousain et déclarer qu’il était hors de question qu’il y retourne car il ne voulait plus servir de cobaye… il est décédé chez lui neuf mois plus tard et crois-moi, ça te marque à vie.

          J'aime

  1. Ping : La quête de l'immortalité - Ma Vie de Licorne Equi Wild

Les commentaires sont fermés.