Orgue à 6 mains & derviche tourneur

Un instant empreint de magie 😉

Canto Ostinato de Simeon ten Holt (1923-2012) avec Aart Bergwerff à l’orgue de l’église protestante Grote Kerk de Vianen et le danseur soufi Kadir Sonuk, une rencontre entre le sacré de l’orient (dans un répertoire ici plus classique) et celui de l’occident.

Représentation publique gratuite dans le cadre de The European Organ Festival (2-8 October 2011) à la cathédrale Saint-Martin d’Utrecht.

 

 

 

4 réflexions sur “Orgue à 6 mains & derviche tourneur

        1. Il est entraîné aussi très certainement par le poids de son costume de scène 😉
          Là ça n’est presque, si l’on fait abstraction de la technique apprise dès le plus jeune âge, que du spectacle grâce à sa virtuosité pour jouer avec les volants et leurs couleurs, la « vraie » cérémonie soufie ressemble plus à cela, moins de public à part les musiciens et les autres membres de la confrérie :

          Il faut noter l’excellent travail de feu Julien Weiss († 02/01/2015), alias Julien Jâlal Eddine Weiss avec son ensemble Al-Kindi, dans une œuvre ouverte aux femmes et on ne peut plus œcuménique :

          Pour terminer, dans l’œil du cyclone :

          J’aime

Les commentaires sont fermés.