Paris brûle-t-il ?

Le titre du film de René Clément sorti en France le 26 octobre 1966 pour accompagner les terribles images de la toiture du monument le plus emblématique de la capitale, témoin de plus de 700 ans d’histoire (petite ou grande), entièrement ravagée, flèche effondrée, par les flammes d’un gigantesque incendie que l’on espère accidentel…

NDParis2019

Voir la suite de l’article dans la => Gazeta Wyborcza.

Comme il est prévu que les spécialistes de l’information fassent le tour des unes de la presse étrangère et que l’on oubliera sûrement, comme trop souvent, la Pologne, je prends les devants et peux vous certifier qu’ils ont titré très rapidement puisque leur publication s’affiche à 19h13, soit même pas un quart d’heure après que l’information de la radio nationale ne soit arrivée dans ma campagne.

NDParis00

Du temps de sa splendeur 😦

13 réflexions sur “Paris brûle-t-il ?

    1. Jeandelachauvinière

      cela à démarré dans les combles au pied de la flèche d’après les médias à mon humble avis il faudra tout défaire pour tout reconstruire c’est là que cela va se compliquer vu le manque de place autour du monument ce qui n’était pas le cas au XIIème siècle .

      Aimé par 2 personnes

      1. Et peu nombreux sont les compagnons compétents pour refaire la construction.
        C’est donc une page de son histoire…..
        Elle aura une partie XXI ème. Avec une belle charpente en douglas.
        Comme il est impossible de revenir en arrière…. après tout, le Mont Saint Michel est une succession de constructions ajoutées au fil des siècles.
        Et puis nous avons des tas de ruines historiques. Puisque c’est à ciel ouvert, on peut y faire une clairière Druidique 😊
        J’avoue que c’est dommage, mais sur les priorités, ce n’est pas en tête de liste. Il faut prendre un peu de recul.

        J’aime

        1. Jeandelachauvinière

          Je ne pense pas qu’une charpente en Pin Douglas tienne le choc une centaine d’année il n’y a que le chêne se plus il faut le former dès le jeune âge en fût et émonder au fur et à mesure de sa croissance pour cela les planter près . Les branches n’auront pas un grand développement empêchant que le tronc ne se torde dans pousse .Il y a aussi le châtaignier qui est un bon bois de charpente avec la particularité d’éloigner les araignées (château de Chateaudun ) .

          J’aime

  1. Jeandelachauvinière

    quand j’ai été prévenu hier soir la première idée fut que c’était un attentat cela serait possible , d’après les experts une surchauffe au niveau électrique a eue lieu en après midi écartant l’attentat la chaleur dans la cathédrale était de 900 à 1000° les pierres ne vont pas résister, les arcs boutants soutenaient la toiture sans celle ci ils vont pousser les murs il faudra les enlever afin d’éviter un affaissement général (c’est mon raisonnement personnel) je souhaite me tromper. De plus les immeubles en face ont du avoir des dégâts à cause de cette chaleur intense, la pierre est très sensible aux changements brusque de températures .Cette croix étincelante et la vierge statufiée c’est étonnant que ces deux objets sortent indemme de ce désastre .

    J’aime

    1. Ça dépend de la pierre. Il y a eu la même chose ici dans un lieu mythique.
      Il n’y a plus grand chose, mais les pierres n’ont pas bougées.
      Bon, notre extinction est en route, ce qui, selon moi, est un désastre écologique.
      Il ne faut pas défier un monument. Surtout que maintenant, l’homme met du béton et du goudron partout. Il est devenu incapable de construire de telles merveilles. C’est finalement peut être ce qu’il faut en retentir. L’homme moderne fout le bordel partout et peut mettre le feu en surchauffant les câbles électriques…… Nous avons eu les bâtisseurs, notre époque est celle des destructeurs.

      J’aime

  2. Jeandelachauvinière

    entièrement d’accord pour l’abus de goudron sur les allées et chemins . Ville de Pantin en seine st Denis en 1946 toutes les voies de la commune étaient pavées comme la place du marché, la mairie les pavés sont toujours là mais sous une couche de goudron on sait que trop d goudron empêche l’évacuation des eaux par filtration , chez moi en région centre c’est pareil pour les lotissements faudra appeler capitaine marleau .

    J’aime

Les commentaires sont fermés.