Requiem

… pour John Coltrane (23 septembre 1926-17 juillet 1967) ainsi que pour le 13 août suivant jamais oublié et pour le cousin de Ścinawa qui rejoint aujourd’hui sa dernière demeure, par Krzysztof Komeda (27 avril 1931-23 avril 1969) au piano et son quartet composé de Tomasz Stanko (11 juillet 1942-29 juillet 2018) à la trompette, Rune Carlsson (4 décembre 1940-9 mars 2013) à la batterie et Roman Dylag (22 février 1938, l’unique survivant de cette session) à la contrebasse.

De son vrai nom Krzysztof Trzcinski, le médecin devenu jazzman sous le nom de Komeda, a composé, entre autres, toutes les musiques des films de Roman Polanski (à l’exception de celle de celle de Répulsion signée Chico Hamilton) à partir du court métrage Deux hommes et une armoire (Dwaj Ludzie z Szafą) sorti en 1958, jusqu’à celle de Rosemary’s Baby, un an avant son décès accidentel en 1969.

Roues à aubes

Le mot évoque immédiatement le Mississippi à La Nouvelle-Orléans où je n’ai jamais mis les pieds, cinéma et littérature ont laissé quelques traces 😉

Ensuite remonte le souvenir lointain d’une virée sur le Lac Léman, à bord de la Sainte Odile qui avait coulé, un 7 août, quelques années plus tard, un an après La Fraidieu

Anecdotique le bateau à roue de Saint-Nazaire en Royans qui navigue sur l’Isère, et plus étonnant encore l’important trafic de ceux qui voguaient autrefois sur la Garonne

Merci à Francis Lacroix qui a donné vie à ces (ses ?) quelques (trop rares) cartes postales anciennes, cela me change des gabarres (actuellement électriques) 😉