Dérive

J’avais déjà vu ce titre sur le portail de mon fournisseur d’accès, hier il était aussi dans => La Dépêche du Midi.

ken

Il est sûr que le poupon potelé de mon enfance ne lui ressemblait absolument pas et que je n’ai jamais eu de poupée Barbie, elle n’aurait pas éveillé chez moi la moindre once d’intérêt tellement sa maigreur l’a toujours rendue laide à mes yeux.

Aussi, quand je lis que ce jeune homme a dépensé une fortune (en de trop nombreuses opérations de chirurgie esthétique) pour ressembler physiquement à un jouet de la société américaine Mattel Inc. en provenance directe de Chine, je ne peux que me poser la question de l’éthique des médecins qui ont prononcé le serment d’Hippocrate à la remise de leur diplôme de fin d’études, et sont, quand même, intervenus pour modifier l’apparence d’un être humain manifestement en état de vulnérabilité psychique…

 

6 réflexions sur “Dérive

    1. Bonjour à toi ♥
      OK, faire casser son nez trop marqué pour celui dit « parisien », cela a peut-être pu « sauver » quelques femmes (mais pas d’elles mêmes) en son temps… avant que tout le monde n’ait le même nez, au point que de voir tous ces clones autour de soi ne fasse peur à l’individu qui aime le sien parce qu’il le rattache à ses ancêtres, ensuite elles ont utilisé, pour tricher sur leur silhouette, avec le résultat que l’on sait, des prothèses mammaires en silicone, une, deux ou trois opérations pour se mentir à soi-même… et le cercle devient très vite vicieux.
      Je revois toujours cette coiffeuse tout juste divorcée qui voulait absolument piéger un éventuel successeur à son ex sans même prendre le temps de digérer leur échec et s’était, à prix d’or, fait refaire un visage d’ingénue pré-pubère qui n’a pas tenu un an avant d’avoir l’aspect d’une vieille pomme ridée, j’ignore comment cela s’est terminé ?
      Une simple comparaison de la photo d’avant et celle d’un an après l’intervention aurait dû servir d’électrochoc pour dire stop, non ?
      C’est sûr les chirurgiens sont des humains avec leurs failles et autres travers et non de simples anges qui aiment leur prochain 😉

      J'aime

  1. Jeandelachauvinière

    AU SECOURS !! Je me suis fait tirer la pieau suite à une vilaine tache brune sur ma joue droite aux yeux de l’interne c’était cancéreux, rv fut pris illico par le futur médecin au dermato l’affaire était pliée et la semaine suivante sous anesthésie locale le roi du scalpel officiât . Le plus douloureux est la piqure pour endormir Donc me suis retrouvé avec une joue bien tirée à voir j’avais vingt ans sur celle de droite sur la gauche quelques dizaines de plus , je demande donc de faire pareil pour équilibrer le visage NON, NENNI c’est de la chirurgie esthétique et là ce n’est pas le même prix devant la cherté du coup de scalpel l’abdication était nécessaire .Je n’ai pas eu de commentaires négatifs donc tout va bien Au résultat du bout de peau Rien pas de cancer .

    Aimé par 1 personne

  2. Jeandelachauvinière

    En ce qui concerne les chirurgiens il y a ceux qui travaillent en surface avec respect du patient , d’autres par contre s’en foutent et devant la demande des cliente clientes se laissent parfois aller à des dérives sans retours . »Allo docteur j’ai un petit Z , » « oui nous avons ce qu’il faut pour réparer cette imperfection, je vous propose un cou de poulet » « ah vous voulez plus gros  » un cou de girafe c’est trop long , je cherche dans mes fichiers clients j’ai trouvé ce qui fera vôtre affaire c’est un cou de lapin  »  » merci docteur » le souci avec le cou de lapin c’est qu’au premier coup vous tombez sur le côté pour dormir  » on ne peut pas tout avoir cher client  » que dois je choisir docteur? « prenez donc le cou du porte monnaie , c’est un peu plus cher ne convient pas à toutes les bourses si je puis m’exprimer ainsi  » fin .

    J'aime

Les commentaires sont fermés.