Nobel de la Paix

Les membres de l’Académie norvégienne ont-ils recadré quelques candidatures en choisissant cette année Abiy Ahmed, le premier ministre éthiopien, en place depuis 2018 et qui aurait réussi à pacifier son pays et à écarter un conflit avec l’Égypte, alors que celle de Raoni Metuktire, l’un des grands chefs du peuple Kayapo qui alertait sur la disparition programmée du poumon vert de la Terre que représente la forêt amazonienne, a été écartée ?

Rendons-lui la parole, avec cette vidéo de l’entretien accordé à France 24, vendredi 30 août 2019… car certes la paix dans la Corne de l’Afrique est bienvenue, mais à quoi servira-t’elle si les changements climatiques induits par la déforestation à outrance rendaient notre Terre en son entier (sauf peut-être quelques fjords norvégiens ?) définitivement inhabitable ? C’est un problème métaphysique qui dépasse mes compétences, la philosophie n’ayant jamais été ma tasse de thé…