Une page s’est tournée…

C’était la grande dame du point d’esprit (vidéo), haut en couleurs (voir ceux du dos de la robe Balmain ci-dessous), Odette Arpin M.O.F. n’est plus dans son Hôtel de la Dentelle, une école dentellière renommée de Brioude (Haute-Loire).

J’y avais fait un stage une année en février (et garde un mauvais souvenir de l’hôtel du Centre, le seul ouvert pendant l’hiver, où toutes les fumées de tabac du bar très fréquenté se concentraient dans ma chambre), mais les secrets spécifiques des passages des fils de couleurs ne m’y avaient pas été dévoilés (j’ai dû les découvrir par moi-même en expérimentant) car j’étais hautement suspectée d’être un sous-marin téléguidé par l’école concurrente du Puy-en-Velay, alors que j’ai appris la dentelle à Paris où je résidais à l’époque 😉

En février 2018, elle présentait encore un ouvrage de référence, Mouchoirs et pochettes, 1870-1950 (voir l’article de La Montagne), mais c’est Le Puy-en-Velay qui nous informe de son décès le 7 novembre 2019.

Souhaitons simplement qu’elle ait bien préparé sa succession, afin que son travail continue à rayonner dans le petit monde de la dentelle contemporaine et celui plus sélectif encore de l’artisanat d’art…

OdetteArpin

 

2 réflexions sur “Une page s’est tournée…

Les commentaires sont fermés.