Se désencombrer ?

Au chapitre des bonnes résolutions (surtout celles que je n’ai pas prises) pour une nouvelle année, qui a débuté chez moi, par un jour presque sans… un seul mot : efficacité, peu importera le temps nécessaire à la réalisation.

Si, l’an dernier, j’avais croisé (et vaguement tenté d’imiter) quelques adeptes de la méthode japonaise initiée par Marie Kondō, j’ai le grand plaisir de vous dire que les quelques  tiroirs ou étagères qui en ont bénéficié sont encore bien rangés, mais… je n’ai pas poursuivi dans toute la maison car je n’aime pas la frénésie de la tornade blanche (chacun son rythme), ni la froideur style clinique qui pourrait en résulter.

La fantaisie réfléchie de la vidéo du jour serait plus dans mes goûts, avec, bien sûr, un autre motif sur le papier 😉

Chacun(e) verra midi à sa porte et se fixera, pour plus de satisfaction et dans son domaine de prédilection, des objectifs aisément réalisables, le résultat pourrait en être gratifiant et l’estime de soi, dans un monde où nous ne maîtrisons quasiment plus rien, c’est sacrément une bonne chose, non ?

Bonne année à vous ! ♥

 

4 réflexions sur “Se désencombrer ?

    1. Oui, on ne voit que le rangement et pas la phase de tri (qui a peut-être été réalisée auparavant), mais ce qui me plaît c’est la fantaisie décorative de sa commode, le résultat n’a pas la froideur que la méthode utilisée voudrait nous imposer 😉

      J’aime

  1. Ah j’ai moi aussi un temps succombé à cette envie de rangement et je dois dire que depuis j’applique des méthodes de pliage du linge qui m’ont fait gagner de la place. Maintenant il y aurait tellement à désencombrer chez nous que je ne saurais par quoi commencer, donc je procrastine mais promis un de ces jours je m’y mettrai… Ou pas. Un peu de désordre ça fait quand même plus vivant que certains intérieurs tellement dénudés et aseptisés que l’on dirait des showrooms où personne ne vit! Aucun risque chez nous…
    Très bonne année à toi et à tes proches!

    Aimé par 1 personne

    1. Un peu de rangement ne fait pas de mal… mais un intérieur aseptisé qui t’oblige à aller cuisiner au garage ou dans une véranda pour ne pas salir ton plan de travail ou avoir une quelconque odeur autre que celle des produits de nettoyage dans ta pièce à vivre… ce n’est pas envisageable, pas plus que poser juste le bout des fesses sur le canapé pour lever le petit doigt à l’heure du thé, la photo de magazine ce n’est pas chez moi 😉

      J’aime

Les commentaires sont fermés.