Chanson immortelle

Quelques titres me mettent toujours en joie, tout comme… certains noms d’artistes m’attirent irrésistiblement 😉

Aujourd’hui, je suis partie de la vidéo du duo Fontaine-Higelin (changée dans un billet précédent pour une version live-INA) à une autre ( Paris par Souad Massi et Marc Lavoine)… en passant par la situation sociale catastrophique, depuis octobre dernier, au Liban (des centaines de blessés samedi lors des manifestations dans le centre très chic de Beyrouth), ensuite, mon œil s’est posé sur un de ces noms qui me parlent : Ismahan (variante possible, selon les régions et dialectes, de transcription de أسمهان  connue aussi comme Asmahan 1912-1944, nom d’artiste de la sœur de Farid El Atrache 1910-1974) qui s’est révélé être…

… celui d’une jeune candidate kabyle (d’Algérie) de l’émission 2019 de téléréalité panarabe Arabs’ Got Talent, qui se déroule à Beyrouth (au talent passablement jalousé par la chanteuse libanaise Najwa Karam, membre du jury), interprétant A vava inouva, la berceuse au succès planétaire de son compatriote Idir au début des années 1970…

Idir => A vava inouva avec paroles en kabyle et traduction en français

… inoubliable chanson qui fut traduite en une quinzaine de langues, dont le français et qui fut interprétée par les ineffables David et Dominique 😉

David & Dominique => Ouvre moi vite la porte

On peut toujours s’amuser à chercher les autres versions 😉

oct03

Une réflexion sur “Chanson immortelle

  1. Après le premier Oui du jury, Ismahan s’est présentée une deuxième fois au public, toujours en costume berbère, avec une autre chanson, certes moins connue mais avec plus de paroles (ce qui lui avait été reproché) 😉

    Elle n’a pas été plus loin dans la compétition, car il est difficile, même au Proche-Orient, de vouloir réconcilier les cultures arabe et berbère.
    Le concours a été remporté par la troupe libanaise de danse des Mayyas

    … qui a très généreusement partagé son prix avec le duo marocain Acrobat (Tarik le père et Fatima Zahra sa fille de 3 ans) dont la situation précaire les avait émues, la scolarité de Fatima Zahra sera, de plus, entièrement prise en charge par le président de MBC.
    Quelques autres prestations, dont la première des Mayyas 😉

    J’aime

Les commentaires sont fermés.