Les états de la nigelle

Nigella sativa, alias les cheveux de Vénus ou la nielle, est une coquette annuelle originaire du sud de l’Asie, aux semences très facilement reproductibles, dont j’ai dispersé par curiosité quelques graines prélevées dans mon pot d’épices et elles reviennent un peu partout à chaque printemps, voici la belle, du bouton floral à la capsule encore verte 😉

Ses graines oléagineuses, comestibles aux multiples propriétés médicinales, mais seulement en petite quantité parce que légèrement toxique à forte dose (quoique moins que Nigella Damascena) sous, parfois, l’appellation de cumin noir (dont elles n’ont pas le goût) donnent aussi une huile utilisée en cosmétique. Légèrement torréfiées elles développent un parfum entre la noix et l’origan et je les utilise volontiers pour décorer le pain avant cuisson ou mes makis sans riz 😉

Les couacs des masques

On n’en finit plus… à fonctionner dans l’urgence après avoir liquidé notre dernière entreprise, son outillage, ses employés et leur savoir-faire, le retour du bâton se fait sentir un peu partout et à tous les niveaux !

La norme AFNOR- SPEC 76-001 préfère le plissé au bec de canard… mais couac il y a, selon La Dépêche, avec les masques lotois.

masqueLotDéjà, distribution sélective, mais même les mieux lotis parce que prioritaires n’ont été servis que le 11 mai, les autres ont attendu une bonne semaine !

Mais ensuite… et bien tout le monde n’en aura pas !!!

Exemple, je n’ai été récupérer le mien à la mairie qu’il y a 2 jours, juste par curiosité pour savoir comment il était fait et dans quel matériau… en précisant bien mon prénom parce que je sais (grâce à une erreur de La Poste qui lui avait donné mon colis croyant bien faire) qu’une homonyme est arrivée sur la commune il y a environ 5 ans… et bien la pauvre Mélanie n’est absolument pas sur la liste de distribution… sûrement parce que c’est une jeune qui ne sait pas (ou ne veut pas savoir) combien il est important d’aller, au minimum, voter quand on habite à la campagne (et ce, même si on n’a prévu d’y faire qu’un court passage de quelques années).

Le fichier des électeurs inscrits, ou des résidents recensés (?) n’a pas été recoupé, pour une situation exceptionnelle, avec celui de La Poste et cette jeune femme dont je ne connais pas l’histoire (je n’avais vu que son compagnon en allant récupérer mon colis chez eux) mais qui travaille pourtant à domicile auprès des personnes âgées ou dépendantes, totalement inconnue des services municipaux, n’aura pas son masque départemental.

J’ose espérer que la secrétaire en touchera 2 mots à Mr. le Maire…

Autre retour de bâton, une jeune médecin démissionne et quitte une toute nouvelle maison médicale du vignoble (en manque de médecins, comme beaucoup d’autres zones du département), au motif que l’actuelle gestion d’une situation de crise ne lui permet pas d’exercer son métier dans de bonnes conditions… elle ne serait pas la seule à le déplorer 😦

Pour lire ses déclarations => Coup de tonnerre dans le milieu médical, et se poser, ne serait-ce qu’une fois, les bonnes questions sur les dérives de notre façon de vivre ???

sirop3

 

 

Home made

Avec le consommer local, il nous faudra revenir aux bonnes vieilles habitudes du fait maison… et cela risque d’être assez problématique pour les denrées du bout du monde que l’on avait mises avec bonheur dans son assiette !

Alors voici l’art et la manière de préparer le miso à la mode japonaise chez soi…

… finalement très simple, par contre, il faut s’y prendre un peu à l’avance 😉

Beaucoup d’autres possibilités sur le site => Yoromiso basé à Caudebronde (Aude), dans le sud de la France.

Sortez couverts 😉

hortensia2020

 

 

Consommer local

Parue hier dans La Dépêche, la présentation du site lotois Tout en local basé à Fontanes, dans le grand-Cahors (c’est un peu loin 😦 ) m’intéresse au plus haut point, à moins que les agriculteurs « bio » du coin ne retrouvent le chemin de notre marché…

local46(Un clic sur le logo –ou sur le lien caché– et vous y êtes)

Une affaire à suivre, bien évidemment ! 😉

Autre expérience à surveiller pour les palais des gourmets, celle de l’enfouissement, pour 365 jours, au fond du gouffre de Padirac, de quelques bonnes bouteilles d’un grand vin de Cahors… mais, c’est sûr, il n’y en aura pas pour tout le monde !!!

Prenez soin de vous et des autres, sortez couverts !

centaurée2020

 

Agoraphobie

Et si cette pathologie dans sa forme « peur de la foule » n’était qu’une manifestation d’un farouche instinct de survie après 55 jours d’une réclusion pudiquement appelée assignation à résidence ?

J’avoue avoir été tracassée depuis 2 jours par la résolution d’un problème matériel informatique, datant d’un mois déjà, m’imposant une sortie avec masque, la prise d’un transport en commun, le croisement de quelques semblables sur un trottoir, l’attente du bus-retour avec éventuellement d’autres personnes, puis une deuxième sortie récupération de la commande… et bien… j’ai dormi tard ce matin, pris mon petit déjeuner sans me presser puis pris mon téléphone pour la mise au point d’une stratégie ne m’imposant qu’une seule sortie, éventuellement en taxi ! 😉

Je ne me savais pas encore agoraphobe, mais le fait ait, que le néon à remplacer dans ma cuisine depuis le début du confinement, introuvable chez moi, attendra lui aussi encore un peu…

Des choses ont changé depuis le 17 mai… même chez les bestioles, alors que la cétoine grise (Oxythyrea funesta) reste fidèle à la rose Mme A. Meilland alias Peace et Gloria Dei, cette chrysomèle du romarin (Chrysolina americana) se shoote à la menthe, libérée depuis que j’ai éliminé, à l’automne, la vieille lavande dans laquelle elle essayait de pousser, je n’ai pas vérifié si celle de la menthe (Chrysolina herbacea), même taille sans les rayures, se cachait dans le romarin 😉

Sortez couverts et soyez prudents !

 

Déconfinement : J-1

En voici une bonne nouvelle !!!

masques

Lire => l’article de La Dépêche 😉

Compte-tenu de l’heure de publication hier (samedi) et de celle de la mise à jour… j’en déduis, soit qu’ils ont passé la nuit à ensacher, soit qu’ils travaillent gracieusement un dimanche ??? Cherchez l’erreur !

La seule chose qui est sûre c’est que, prioritaire ou pas, demain personne n’en aura pour sortir de sa claustration à moins de s’en être bricolé au moins un soi-même… imprévoyance, incompétence, lourdeurs administrations toutes les excuses seront bonnes, et nous connaîtrons sûrement un autre 17 mars : midi, tous à la niche !  😦