Au pays du canard

Nous avons été confinés, puis déconfinés par étapes… avec plus ou moins de bonheur selon les situations, certains ont compris le pourquoi du comment, d’autres doutent toujours, bref, les langues vont bon train et il ne nous manquait que l’avis éclairé énoncé avec la gouaille qu’on lui connaît, d’un poète d’origine locale : voici Les confinis selon Pierre Perret 😉

Comprenne qui voudra et restez prudents !

rtrémière2020

 

2 réflexions sur “Au pays du canard

Les commentaires sont fermés.